Gundam Crimson Dawn
Bienvenue sur Gundam Crimson Dawn!

Si c'est votre première visite, nous vous invitons à consulter notre guide en cliquant ici.

Nous vous souhaitons une agréable visite. Smile

_________________
Pour ne plus afficher ce message lors de vos visites, cocher la connexion automatique.


Prenez part à la 1ère Guerre Solaire ~ Forum Roleplay (RP) dans l'esprit de la Saga Gundam
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coopération difficile

Aller en bas 
AuteurMessage
Fye
+Joueur Acharné+
+Joueur Acharné+
Fye

Masculin Messages : 1131
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 26
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t303-exemple-c-commandant-fye-fluxius
Dossier Militaire (CO) : Aucun
Dossier (CA) : http://crimsondawn.frbb.net/t380-dossier-de-fye-fluxius

MessageSujet: Coopération difficile   Sam 4 Aoû 2012 - 2:57

Tout ces hommes qui le saluaient rien qu'en croisant son regard, les traits parfois souriant, parfois anxieux, Fye ne pensait pas vivre ça si vite. Sa permission suivant sa récente promotion au rang de Commodore avait décidément été très courte. Son lieutenant de vaisseau, quartier-maître de métier qui a su gravir les échelons avec l'âge, lui faisait une visite rapide de son premier vaisseau, un croiseur de classe Archangel tout juste sortie des chantiers navales de Houston. De ce qu'il avait compris, l'Union Américaine avait besoin d'un capitaine pour le diriger, et tant qu'à faire autant le tester à la tête d'une flottille. Ce qui l'étonnait était sûrement la confiance que l'Etat Major plaçait en lui; toutefois après un bref échange avec son lieutenant il comprit que le commodore que Fye avait servis tantôt avait décidé de prendre sa retraite et l'aurait pour ainsi dire désigné comme digne successeur. C'était une belle marque de respect que Fye n'oublierait pas et ferait son possible d'honorer.

Actuellement en trans-it dans le port de Panama, le vaisseau n'attendait plus que les premières consignes de son propriétaire. Pour ce faire, le lieutenant dirigea son commandant vers la passerelle et le présenta aux différents opérateurs prêt à le servir loyalement. On lui signala qu'une communication de l'Amiral Miguel était en attente. Sans tarder, Fye demanda à le prendre.

- Ah, voici donc le nouveau commandant!S'exclama l'intéressé avec un fort accent latin.
- Mon Amiral!
- Bien. Je suppose que vous avez lu le dossier que vos supérieurs de Moscou vous ont transmis, je vais donc être bref. La 6e Flotte est actuellement basé sur le Nord du Brésil et le Pérou. J'aurais besoin de vous pour mener la 2nd flottille avec pour mission de prendre le contrôle de l'embouchure entre l'Amazone et le Rio Negro, puis l'Amazone et la Madeira (carte). Cette zone géographique est capitale pour la suite de mes opérations, elle est le principal carrefour de ravitaillement de notre ennemi jusqu'à la base nord du Brésil. Votre flottille vous attend à Boa Vista. Cela sera tout, transmettez moi un rapport dès que possible.
- A vos ordres, mon Amiral!


La communication se coupa. Pas très loquace cet Amiral mais au moins il connaissait sa prochaine destination et surtout son objectif; à lui désormais de trouver comment l'accomplir. Fye regarda sa passerelle qui semblait suspendue à ses lèvres. Toussant doucement dans son poing pour s'éclaircir la voix, il ordonna alors de préparer la manoeuvre de décollage du classe-Archangel.


~ ~ ~


Le voyage vers Boa Vista, une modeste ville proche de la frontière avec Guyana, fut assez bref; en périphérie sa flottille l'attendait amarrée à même le sol dans des champs à défaut d'un statioport pour les accueillir. Fye fit rapidement la connaissance des principaux responsables avec qui il devra travailler, puis reçu un rapport détaillé de la situation par son lieutenant. Il disposait d'une force navale légère: un Seraph escorté par deux Guardians, deux Sunrise, trois Watcher et enfin un Maiden pour le soutien. A n'en pas douter, la composition de ses forces a été pensé surtout pour disperser les vaisseaux dans des missions individuels. Fye s'y attendait un peu car l'UA accédait beaucoup sa stratégie sur les raids, puis dans l'urgence de recomposer ses forces après la raclée d'il y a trois mois les vaisseaux légers étaient de mise et en plus idéal pour répondre à leurs attentes. Maintenant, le soucis qui pouvait se poser étaient que l'ennemi lance une flottille lourde dans la zone, il ne pourrait clairement pas y faire face. A ce propos, le rapport mentionnait qu'aucune flotte GRS ne traînait au Nord du Brésil depuis quelques semaines, cependant l'Etat Major n'a pas osé passer à l'acte de peur que cela soit une ruse adverse. Fye eut un sourire à cette pensée, il n'était pas sans savoir le mécontentement des civils contre cette frilosité exacerbée de l'UA, quoique la donne semblait changer avec sa mission.

Passant rapidement en revue maintenant la division qu'on lui avait confié, une brigade d'infanterie couplé à une aile de blindés et une aile de MS, Fye réfléchit à la meilleur manoeuvre à entreprendre depuis son bureau. Un problème se posait à lui: l'action de la guérilla. S'auto-finançant, les rebelles s'attaquaient de manière complètement désorganisée à toute troupe GRS qui leur faisait face, leurs récents mouvements observés sur sa zone d'opération étaient inquiétant car il devait à la fois faire attention à ne pas les prendre pour des ennemis, mais surtout éviter qu'ils attirent l'ennemi sur eux.

Stratégiquement la meilleur manoeuvre à suivre semblait de s'emparer d'Itacoatiara par une attaque au sol puis de lancer un assaut brute sur Manaus plus en aval, place forte de la GRS dans le secteur. Cependant, à en croire ses subalternes directs, leurs hommes auraient du mal à s'emparer de ces villes faute à un terrain marécageux et d'une forêt dense. L'attaque aérienne n'était pas envisageable sans faire prendre des risques aux civils et en plus de cela, à Manaus, les stellaires étaient disposés de manière à prendre la ville en otage au moindre problème. Ce n'était donc guère étonnant que rien de concret n'est pu être mise en oeuvre pour reprendre ces embouchures. Passant en revue sa division, Fye contacta alors son lieutenant:

- Lieutenant Wallas, je voudrais savoir...
- Oui mon commandant?
- A-t-on un moyen de contacter les rebelles? Je n'ai rien lu de tel dans votre rapport.
- Aucun, mon commandant. Depuis la défaite à la frontière péruvienne, les rebelles ont rompus toute relation avec l'armée.
- Très bien. Préparez une liaison avec le Colonel Del Potro, j'arrive en passerelle de suite!


Laissant en plan son bureau et ramassant juste une clef numérique contenant ses dernières réflexions, Fye se hâta jusqu'à la passerelle sans détour. Le lieutenant Wallas avait déjà établit la connexion ce qui le ravit:

- Merci Wallas. Re-Bonjour Colonel Del Potro, repos!
- Mon commandant.
- Je voudrais vous confier une mission, mais avant d'en dire plus, je vous transmets les informations que je viens de traiter.


Donnant sa clef à un des opérateurs, celui-ci se chargea de l'ouvrir et d'uploader les données vers la caserne du colonel. L'Opération prit quelques secondes avant que le colonel ne se concentre sur sa rapide lecture. Il grimaça, cela semblait trop audacieux pour lui.

- Vous êtes sur mon...?
- Tout à fait sûr! Je compte sur vous!
- A vos ordres.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Griffin

Iris Griffin

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 29/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t287-cpt-iris-griffin-ua
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t288-uav-e-paladin

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Dim 5 Aoû 2012 - 7:31

Iris regardait une nouvelle fois les informations présente sur l’interface de son appareil avec une mine mi-surprise mi-incrédule.

*Non mais je rêve. C’est pas avec des opérations foireuses comme ça que j’ai pu garder deux escadrilles de vétérans sans pertes pendant trois mois.*

Le capitaine Griffin avait déjà fait part de son désaccord auprès du major Thomson, puis du Colonel. À son avis, l’opération comportait trop de chances d’échecs et se reposait sur trop de possibilité pour être effectuées. Il y avait tout simplement trop de chances que le tout tourne mal et elle ne permettrait pas à ce nouveau commodore de chez les soviets’ de venir bousiller ses états de service ainsi. Elle eu l’audace d’aller en toucher deux mots au colonel et à sa surprise, celui-ci se révéla d’accord. Celui-ci lui avait cependant répondu "Le problème, c’est qu’il faut quand même le faire faute de meilleure idée."

Prenant le colonel au mot, Iris mit sur table les trois gros problèmes de l’opération. Tout d’abord, aller se faire capturer volontairement par des rebelles et croiser les doigts pour ne pas se faire exécuter était stupide sur tous les plans. Il y avait d’autres moyens de prendre contact et ceux-ci cadraient avec la suite de ces idées. Ensuite, le risque de voir les-dits rebelles se retourner contre l’Union si le GRS faisait du mal aux civils était aussi un facteur totalement aléatoire. Cependant…

-"Pour un peuple qui se vante de vouloir libérer et guider les terriens, sa fait un peu tâche comme tactique vous ne trouvez pas ?" dit-elle au colonel avec réthorique.

-"Pour certains, tout est permis en temps de guerre." Répondit-il avec habitude.

-"Oui, le problème c’est que si ça venait à se savoir, beaucoup de gens chez les rouges se retrouverait dans des situations plutôt embarrassantes, pour faire dans l’euphémisme. Beaucoup de gens seraient très fâchés, surtout la population, et surtout après la guerre civile."

-"C’est bien joli de dire ça, mais ça ne nous avance à rien." Interrompit le colonel avec indifférence.

-"Au contraire. Si les commandants républicains d’en face savent qu’il y aura des preuves, ils auront les mains liées et seront eux-mêmes pris en otage par leur propre stratégie." Compléta Iris avec assurance.

-"Bien plus facile à dire qu’à faire" répliqua le colonel sans vraiment voir ou totu cela menait.

-"Au contraire. Il faut déjà s’infiltrer dans la ville pour prendre contact avec les résistant, il sera facile de trouver les gradés en uniformes et de les laisser entendre notre conversation pour qu’ils croient à une fuite d’intel’ chez les résistant. Ensuite ils seront probablement à nos trousses mais j’ai confiance que les résistants sont capable de se cacher et de sortir de la ville sans problèmes. Ce sont des résistants après tout."

-"Vous vous portez volontaire pour cette tâche ?" railla le Colonel, s’attendant à un non confus.

-"Absolument." Fut la seule réponse. Un mort clair, net, prononcé fermement.

-"Je vois… et quel est le troisième problème dont vous parliez?" reprit-il avec un soudain intérêt.

-"La première attaque doit être conclue assez rapidement pour empêcher les communications ennemies, mais seulement avec des troupes au sol sous peine de voir l’opération compromise. Ceci est pratiquement impossible à moins d’infiltrer la ville et de procéder à un assaut de l’intérieur, dans quel cas nous n’auront même pas le soutien de blindés." Annonça Iris avec un certain mépris pour l’opération. "Je suggère donc de débuter l’assaut par un pilonnage longue portée du centre de communication et du QG républicain à l’aide de nos Bishop ou encore d’un Amazon si on peut en assigner un à l’opération. A partir de ce moment le temps n’est plus compté et l’on peut répéter la tactique avec la seconde offensive pour désorganiser les forces ennemies."

Une fois son plan annoncé, Iris attendis l’accord ou le désaccord du colonel pour pouvoir mettre en branle ce qu’elle considérait comme une opération aux chances de réussite bien plus élevées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Dim 5 Aoû 2012 - 8:44

Le Colonel Del Potro murmura dans un coin, l'air grave. En première apparence il réfléchissait aux paroles du Capitaine Griffin. Elle était perspicace cette petite, la description que lui en avait fait le Major Thomson collait bien: elle avait un sacré culot. Certes ce n'était que suggestions, mais le Colonel ne pouvait se permettre de perdre la face après deux années de guerre sur le front.

- Capitaine Griffin, votre suggestion peut vous paraître intéressante, mais elle n'est ABSOLUMENT pas recevable. Voyez-vous les Stellaires ne sont pas idiots, ils se sont installés au coeur de chacun de nos deux objectifs finaux; pilonner une telle zone serait prendre le risque de détruire des installations civils collatérales.

Prenant le temps de penser ce qu'il allait ajouter, le colonel s'affala sur son siège en caressant sa barbe naissante.

- Avant même de parler d'assaut ou de quoique ce soit qui s'en rapproche, nous devons parvenir à prendre contact avec les guérilleros brésiliens. Le plan du nouveau commodore repose entièrement sur une coopération avec eux. J'avoue que si nous y parvenions, cela nous ouvrirait de nouvelles perspectives...

Avant même de laisser le temps au capitaine de réagir, le Colonel se leva et lança d'un ton sec:

- Toutefois, je n'appliquerais pas le plan du commodore, si c'est ce que vous voulez entendre, Capitaine. J'en assume l'entière responsabilité car je tiens tout comme vous à ne pas perdre nos hommes futilement. Ce... Fluxius ne connait pas assez bien la situation sur le front et s'imagine que l'on pourrait presque prendre le thé avec les rebelles! Le meilleur moyen de les contacter n'est pas de livrer en pâture un de nos MS.

S'approchant d'une carte géographique de la région accroché au mur, où étaient d'ailleurs fixés des boutons rouges symbolisant sûrement la position de ses troupes et celles des ennemis, le colonel décrivit sa tactique:

- L'infanterie surveille de près toutes exactions qui seraient liés de près ou de loin aux guérilleros. Récemment ils ont été aperçus à s'agiter sur la seule route terrestre reliant Itacoatiara et Manaus, au Nord du fleuve. Les troupes de la GRS chercheraient à la sécuriser en alternative au fleuve, mais aussi pour alimenter plus efficacement le front un peu plus loin.

Il décrivit une ligne bombée entre les deux villes avec le doigt faisant faire un détour d'une bonne vingtaine de kilomètres, à mi-chemin entre le fleuve et la ligne de front.

- Si on veut attirer l'attention des rebelles sans prendre de risque et dans les plus brefs délais, je n'ai qu'une solution: lancer une escadrille de MS sur un des principaux villages de la route et le soumettre par l'intimidation. Le prétexte serait classique: on vient les libérer du joug des envahisseurs mais à coup sûr qu'avec une telle démonstration de force les guérilleros ne seront pas du même avis et riposteront contre nous. La subtilité est donc à ce moment là d'arriver à les neutraliser puis à pour-parler avec eux pour leur expliquer nos réels intentions.

Le colonel eut un léger sourire en coin. S'il disait tout ça à une simple subordonnée, ce n'était pas par hasard. Le Major Thomson était déjà au courant du plan, et il avait délibérément envoyer cette têtue la voir pour qu'il lui explique la stratégie à suivre.

- La mission est à risque, car cela se passe derrière les lignes ennemis. De ce fait, un escadron complet sera dépêché pour la mission, et c'est vous qui le commanderait; et c'est un ORDRE. Je déploierais les forces nécessaires pour vous permettre de percer le front sans vous faire remarquer, il vous suffira de demander. Une fois en territoire ennemi, il vous faudra vous débrouiller seule si la GRS se manifeste.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Griffin

Iris Griffin

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 29/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t287-cpt-iris-griffin-ua
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t288-uav-e-paladin

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Dim 5 Aoû 2012 - 9:26

Écoutant la réponse du colonel, Iris passa successivement par la déception, l’amusement, l’attention et finalement l’indifférence. Tout cela sans pour autant le démontrer, demeurant impassible et professionnelle.

- "Sir, Yes Sir" répondit-elle très sèchement lorsque le colonel mit inutilement l’emphase sur le mot ordre comme s’il s’adressait à de la bleusaille. "Cependant vous avez tord au niveau du pilonnage. Il suffit d’équiper le MS de tête d’un marqueur de soutien d’artillerie et de charger l’Amazon avec un obus à charge conventionnelle moindre pour écraser le centre de commande avec précision et sans dommages radiants. Alternativement, un Beacon aurait le même effet sur une salve de LRM Artillery de mes Bishops qui feraient mouche sur l’objectif avec une précision chirurgicale. J’en connais un brin j’ai pilotée un Bishop pendant les trois dernières années."

Une petite pause.

- "De plus, voyez-vous les résistants ne sont pas des idiots." Ajouta-t-ell avec un brin de sarcasme voilé. "Ils n’iront pas s’attaquer futilement à une escadrille de MS juste comme ça sans avoir des sales tours, se sont des guérilleros après tout ils attaqueront à partir de positions cachées et cela seulement s’ils pensent pouvoir détruire assez de MS en une salve pour nous forcer à retraiter et s’éviter ainsi un combat direct une fois l’effet de surprise passé. Bon si vous tenez quand même à procéder ainsi il faudra ré-équiper tous les MS de l’escadron avec un canon à ion; les armes de MS ont généralement plus comme effet d’évaporer les petites cibles que de les "neutraliser". Bon, c’est tout ce que j’avais à préciser, mon escadron se tiendra prêt dans l’heure."

Iris fit un salut dans les règles, attendant d’avoir l’autorisation de romper. Elle n’aimait pas du tout la précipitation avec laquelle cette opération était menée. L’UA avait assumé une tactique défensive et de guérilla qui faisait stagner le conflit en longueur. Par conséquent, attendre un jour ou deux de plus que son infiltration prépare le terrain était un bien petit prix à payer pour l’impact qu’elle aura sur le reste de l’opération. Griffin ne pouvait qu’assumer que certains changement venaient d’en haut et que certaines personnes tenaient à faire prendre un virage, non, un volte-face complet à la manière de mener cette guerre. Chose qui n’était pas entièrement pour lui déplaire au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Dim 5 Aoû 2012 - 17:33

Cette petite avait encore de la réserve? Le colonel ricana silencieusement en écoutant ses réflexions. Son dossier faisait allusion à une certaine audace, rien que dans sa manière de lui répondre mais aussi d'envisager l'opération, cela se ressentait. Toutefois ce n'était pas vraiment à son goût.

- Capitaine Griffin, il me semble vous avoir dit que pour le moment notre préoccupation était de contacter les rebelles. Nous envisagerons en détails l'opération sur Itacoatiara APRES la réussite ou l'echec de votre mission, et j'espère pour vous que cela sera une parfaite réussite.

Il se rapprocha légèrement de son bureau en reprenant une attitude neutre.

- J'ai bien conscience que les rebelles ne s'attaqueront pas de front à vous. Se sera à vous de vous montrer persuasif auprès des autochtones pour forcer les rebelles à parler avec vous. Encore une chose, lorsque je parles de "neutraliser", c'est détruire leurs positions défensives bien entendu... Il serait complètement idiot de ne pas répliquer efficacement à une attaque, ce n'est que de la pure légitime défense. Tenez, voici un dossier détaillé sur les armes auxquels je vous donne accès pour mener à bien votre opération.

Il sortit un dossier de son tiroir qu'il glissa sur la table. Celui-ci présentait de nombreuses données précises sur plusieurs armes standards et américaines, le capitaine avait accès à quasiment toute l'armurerie officielle de l'Aile pour équiper ses MS.

- N'oubliez pas une chose Capitaine: faites le moins de victimes collatérales possible, on est pas là pour envenimer davantage la situation avec les guérilleros. Sur ce, rompez Capitaine, et bonne chance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Griffin

Iris Griffin

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 29/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t287-cpt-iris-griffin-ua
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t288-uav-e-paladin

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Lun 6 Aoû 2012 - 8:32

"Sir. Yes. Sir." Conclu-t-elle avec le même ton tranchant, son bras redescendant de la position de salut en un geste vif et précis avant d’effectuer avec la même précision le volte-face de l’exercice militaire puis de quitter le bureau. Une fois hors du bureau le capitaine Griffin se permis quelques réflexions tandis qu’elle s’éloignait.

*Mais qu’est-ce qui me vaut un taré pareil. "On vas penser aux détails de la suite de l’opération une fois que vous serez coincés derrière les lignes ennemies."? Et puis quoi encore. Chapeau le coup du "oh vous avez qu’à vous faire passer pour des méchants puis tuer tout les rebelles qui vous attaqueront, c’est sûr que ça va leur donne envie de coopérer. Attention aux dommages collatéraux par contre on veux pas passer pour les méchants!" Non mais je rêve. Apparemment on ne pourra compter que sur nous-mêmes dans se secteur.*

Iris embarqua dans son véhicule de campagne, un Humvee en camouflage de forêt au bruit réduit, puis se mit en route en direction de la base de campagne. Agrippant fermement la volant de la main gauche, sa main droite s’affaira sur le module de communication du véhicule pour envoyer l’ordre de mobilisation aux pilotes de son escadron.

Code:
Toutes unités en Standby. Ré-équippez tous les modèles en ajoutant un fusil à ions. Chefs d’escouade emmènent SRM Beacon et marqueur d’artillerie supplémentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyosuke Nambu

Kyosuke Nambu

Messages : 5
Date d'inscription : 27/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f1-dossiers-personnels
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f4-dossiers-militaires

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Lun 6 Aoû 2012 - 22:29

Kyosuke avait à peine eu le temps de revenir de sa précédente mission qu'il fut de suite affecté a l'escadron du capitaine Griffin. Ses états de service parlait pour elle, du coup il était plutôt honoré de combattre à ses côtés. Il avait a peine eu le temps de former son escadrille qu'ils devaient déjà partir pour le sud de l'Amérique. Fort heureusement, l'escadrille du Red Wolf étaient composé des personnes en qui il avait le plus confiance, des personnes qu'il avait connu soit lors de ses études soit lors de mission. De cette manière ils peuvent déjà travailler en équipe avec une certaine aisance bien qu'ils ne se connaissent pas tous.

Lorsqu'il arrivât a la base de fortune diront nous, le Capitaine n'était pas là, C'est un des soldat posté en garnison qui apprit a Kyosuke que le Capitaine était en meeting avec le Colonel Del Potro. Kyosuke n'étais même pas au courant de ce qu'il devait faire ici. Il ne savait que très peu de choses mais c'était amplement suffisant. En effet il savait que la GRS se trouvait quelque part par ici, il avait également appris qu'un groupe de rebelle leur en fessait voir de toutes les couleurs. Connaissant le système il s'attendait a ce que la mission soit d'une simplicité déconcertante coopérer avec les rebelles afin d'expulser la GRS du coin.

En attendant le retour du Capitaine, Kyosuke ordonna a son équipe de vérifier leur MS. Ce serait vraiment bête d'être a court pendant la mission. Alors qu'il effectuait les derniers réglage de l'Alt', il capta le message du Capitaine Griffin.

Iris Griffin a écrit:
Toutes unités en Standby. Ré-équippez tous les modèles en ajoutant un fusil à ions. Chefs d’escouade emmènent SRM Beacon et marqueur d’artillerie supplémentaire

Code:
 Ici le Lieutenant Kyosuke Nambu, Roger!

*Je sens une légère note de contrariété dans sa voix, j'ai un mauvais pressentiment* pensa t-il.

Il ouvrit alors le cockpit de l'alteisen et dit alors "Les gars, vous avez entendu? Alors au boulot !"


Il ce mit alors a coordonnés les troupes afin de ré-équiper les mechas en vu de l'opération a venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Griffin

Iris Griffin

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 29/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t287-cpt-iris-griffin-ua
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t288-uav-e-paladin

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mar 7 Aoû 2012 - 5:30

[ Musique ]

Tandis que les soldats de l’armurerie livraient les équipements nécessaires et que les pilotes se mettaient en stand-by, Iris gara son Humvee près de la base et se dépêcha de se changer et de rejoindre son appareil. Avec une petite effervescence bleutée, les yeux du Paladin se réveillèrent et le MS s’avança vers ceux regroupés un peu plus loin.

-"Soldats." Lança la capitaine, synonyme universel du"garde-à-vous". "Vous aurez sans doutes remarqués que j’ai demandée aux mécaniciens d’ajouter à tous les appareils à réacteur électrique un compartiment à recharges complet. Il va falloir faire avec dans vos manœuvres que cela plaise ou non car l’état-major à décidé qu’il valait mieux envoyer des MS avec une autonomie de 15 minutes dans une mission d’infiltration derrière les lignes ennemies." Iris toussota de manière visiblement forcée après avoir déclarée ceci avec un sarcasme à peine voilé.

-"Bon, l’objectif de cet opération est de s’emparer de la ville de Manaus à la jonction de l’Amazone et du Rio Negro. Le GRS utilise cette zone pour le transit et la distribution de ravitaillement sur un large secteur elle sera donc de tout évidence fermement défendue." Tandis que le capitaine annonça ceci, une carte holographique apparut sur les tableaux de bords des autres MS, indiquant les positions clés de la mission. "Avant cela, il nous faudra occuper la ville moins défendue d’Ita..coa..tiara" Griffin hésita légèrement en tentant de prononcer de mémoire le nom à rallonge.

-"Il faudra prendre cette emplacement rapidement et empêcher l’ennemi de communiquer avec Manaus de manière à isoler cette position et les empêcher de retraiter ou d’appeler des renforts." Les deux villes clignotèrent en surbrillance sur la carte géographique. Iris continua avec sarcasme. "Mais bien sûr il faut toujours compliquer les choses simples alors tout d’abord l’État-major veut que nous occupions et intimidions un village insignifiant sur la route entre les deux villes pour pousser les résistants à ce manifester -en nous attaquant- puis entrer en contact avec eux pour les convaincre de coopérer pour la prise des deux objectifs principaux. Je sais, je sais, c’est brillant, réservez vos félicitations pour le colonel." Railla-t-elle avec ironie.

-"Fin bon on verra ça plus en détail au fur et à mesure de l’opération. Tout d’abord le colonel Del Potro créera une diversion pour nous permettre de passer le front incognito. Que tout le monde désactive les capteurs actifs et passe en capteurs passifs-réactifs, réacteurs à 20% et formation serrée. Ça empêchera l’ennemi de nous détecter au radar à l’EM ou à l’infra à distance. Let’s roll."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mer 8 Aoû 2012 - 18:57

Les forces de l'UA près de Boa Vista s'activèrent pour lancer l'opération Colapso, la première étape était cruciale car, faisant preuve d'une audace rare les forces américaines avaient décidé d'envoyer des forces mobiles de l'autre coté du front nord-brésilien pour contacter -brutalement- les guérilleros.

Un peu plus à l'Ouest de la position des forces mobiles de Griffin, les guardians et les watchers patrouillaient à la frontière et attaquaient quelques positions isolés. Bientôt de nombreuses troupes stellaires se massèrent pour faire barrage, moment que choisiraient les vaisseaux pour se retirer, couvert par la 2nd escadre du Colonel Del Potro.

La Major Thomson suivait attentivement le déroulement des opérations sur le front. Comme prévu des troupes de la GRS se mouvaient vers la diversion de la 2nd flottille et un passage venait à se créer vers une partie de la Jungle très dense et peu propice au passage de troupes pédestre, si ce n'est des Mobile Suit.

- Capitaine Griffin, ici Major Thomson! Vous avez mon feu vert, nos relevés spectrales et radars indiquent que l'ennemi a lâché la zone, c'est à vous de jouer, terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Griffin

Iris Griffin

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 29/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t287-cpt-iris-griffin-ua
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t288-uav-e-paladin

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Lun 13 Aoû 2012 - 6:43

En recevant le signal, les troupes mobiles se mirent immédiatement en mouvement. La diversion, cependant, n’était pas suffisante; conformément aux instructions reçues plus tôt, les appareils avaient du passer en capteurs passifs-réactifs. Les capteurs passifs-réactifs avaient une portée d’acquisition de cibles à peine au quart de la portée d’acquisition normale, mais ceux-ci n’apparaissaient plus sur les capteurs adverses à moins d’être à très courte portée, dans quel cas les unités seraient sans doute repérées en visuel en premier.

Les MS passèrent en formation en file à travers une certaine dépression dans la jungle ou le sol était renfoncé en le lit d’une rivière asséchée. La largeur du chemin était faible et les appareils devaient rester en colonne, mais la profondeur leur donnait les quelques mètres nécessaires pour passer sous la cime des arbres et éviter le repérage visuel à distance par des patrouilles ennemies. Autre détail majeur, un large camion de transport se terrait entre les 6èmes et 4èmes escadrilles; la 5ème fermant la marche. Ce camion transportait un grand nombre de recharges électriques et le capitaine avait très fermement spécifiée :
"Ce camion, c’est comme vos bijoux de famille si vous laissez quelquechose y arriver sa va faire très mal et vous allez le regretter très rapidement."

En effet, comme soulevé précédemment, l’apport énergétique des MS deviendrait rapidement un problème si celui-ci venait à être détruit. Les appareils n’auraient plus qu’une heure trente d’autonomie. Pour des MS standard en situation normale, c’était beaucoup, mais dans la situation présente, cela pouvait s’avérer bien trop peu. Une seule erreur et les forces GRS pourrait retourner l’infiltration en encerclement et essayer de les avoir à l’usure ne les privant de courant.

Une fois arrivé à un point de navigation prédéfini, le Paladin leva la main en signe d’arrêt. Se réglant sur une fréquence radio ultra-courte portée, Iris donna les instructions pour la prochaine phase de l’opération.


-"Bon, ici l’on se scindera en trois groupes. Pas besoin de l’Escadron entier pour entrer en contact avec la guérilla ça ne fera que les intimider et si la GRS nous repère ils sous-estimeront nos forces gravement. La 6ème Escadrille sous mon commandement s’occupera du village, capteurs passifs sauf pour le MS de reconnaissance qui passe en capteurs actif portée maxi. Les 4ème et 5ème resteront sous le couvert de la végétation, mais séparées. La 4ème gardera le camion avec tous capteurs sur passifs. La 5ème sera en retrait des deux autres avec tous capteurs passifs sauf le MS de reconnaissance en portée moyenne. Ainsi l’ennemi ne pourra repérer que deux contacts à distance au lieu des 25 mais nous serons quand même avertis d’approches ennemies. La guérilla est active dans le secteur donc gardez les yeux bien ouvert et tentez de repérer toutes défense statique ou véhicule caché. Des questions?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mer 15 Aoû 2012 - 21:31

Non loin de là, à l'endroit supposé du village ciblé, une certaine agitation commençait à se ressentir. En effet, les mouvements soudains sur le front Nord près d'ici n'était pas pour rassurer les occupants.

- Major, voici le dernier rapport.
- Je vois... Les américains ont décidé de passer à l'action, pourvu que nous n'ayons pas à nous mobiliser, on a déjà assez de mal à chasser ces putains de guérilleros de la zone qu'il ne faudrait pas que nous ayons à devoir aussi chasser les soldats terriens...


A ces mots, un nouveau rapport lui parvint: une activité anormale avait été sondé, probablement des forces mobiles. Vu l'envergure, tout lassait à croire que ce n'était pas de simples véhicules blindés mais bien pire. Le capitaine grimaça, ça n’annonçait rien de bon mais il lui fallait en avoir le coeur net.

- Envoyez un drone reconnaître en détails le secteur et mobilisez une de nos escadrilles de Comet, je veux qu'elle soit prête à intervenir dès que possible. Dites aux Sagittarius sur notre Aile Ouest de braquer leur canon vers cette direction.
- A vos ordres!
- Qu'en est-il des derniers relevés de nos Salvations?
- Ils n'ont rien relevé d'anormal depuis plus de 24 heures, la guérilla est complètement muette.
- Ce n'est pas normal, placez le camps en alerte orange, que toutes nos unités soient prête à intervenir.


En quelques minutes les unités stellaires renforcèrent leurs points de défense autour du village où avait été monté à la hâte des murs blindés supportés parfois par les anciennes structures des maisons ruinées et désertées depuis qu'ils avaient pris possession des lieux par la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Griffin

Iris Griffin

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 29/07/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t287-cpt-iris-griffin-ua
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t288-uav-e-paladin

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Ven 17 Aoû 2012 - 6:59

[ Musique ]


Sous le couvert de l’immense végétation, la 6ème Escadrille épiait l’ennemi. Le Marine de reconnaissance utilisait ses capteurs Beholder à efficacité maximale pour glaner un visuel du village. Les images étaient alors retransmises aux appareils des deux officiers. Apparemment les informations sur lesquelles l’opération était construite étaient fausses; le village grouillait de forces de la République. Il y avait même un poste de commande avec une tour de communication longue portée.

-"Notre première priorité est la tour de communication. Même scénario que pour le second objectif : il ne faut pas les laisser appeler des renforts ou avertir de notre présence. Notre second objectif est les MS au sol encore inactifs. Ils sont une cible facile tant qu’ils ne bougent pas alors in faudra s’en occuper avant que la situation change et qu’ils nous prennent en sur-nombre. J’aimerais éviter de révéler la présence de nos deux autres escadrilles aussi longtemps que possible."

-"Mais capitaine, notre effet de surprise ne demeurera-t-il pas intact si nous neutralisons leurs communications?" demanda le lieutenant de la 6ème.

-"Lorsque les autres positions GRS se rendront compte que la communication est coupée ils essaieront probablement d’avoir un visuel à longue porté comme nous venons de le faire. À ce moment il sera trop tard." Expliquas le capitaine Griffin calmement.

-"Drône en approche!" s’écria le sergent pilotant le MS de reconnaissance.

Sans plus de cérémonie, Iris écrasa le bouton du Brouilleur de manière à couper la transmission d’informations avant qu’il ne soit trop tard. La petite sonde approchant au loin en visuel. Un tir de fusil Gauss bien calculé suffit à abattre le petit engin autonome à faible vitesse. Immédiatement, le Paladin s’élança en direction sud-est à travers les immenses arbres, rangeant le fusil gauss et s’armant de son bouclier et du lanceur de SRM Beacon puis désactiva le brouilleur pour quelques secondes.

-"On à plus de temps à perdre, que tous les MS contournent les blindés ennemis et s’arrêtent en limite de couverture juste au sud du village. Je vais utiliser mon accélérateur pour m’occuper de cette fichue tour de communication. Bishop, je vais utiliser le Beacon pour vous peindre une cible sur les MS inactifs que vous puissiez les bombarder au LRM. Que les marines passent à l’attaque une fois la tour détruite."

Ces secondes lui parurent avoir été une éternité lorsqu’elle pu enfin réactiver le brouilleur et faire taire tout communications dans le village. Avec une poussée de flammes, le Paladin à l’orée du village s’extirpa de la végétation pour prendre son envol et faire cracher les accélérateurs. Évoluant du versant sud-ouest du village, les Blindés ne pouvaient l’attaquer avant de s’être retournés et leur maniabilité presque nulle ne leur permettrait pas de la garder en visuel à cette distance. Restait le problème des Comets.

Brandissant son bouclier et concentrant toute la puissance de ses armes dans les accélérateurs, le Paladin fonçait au dessus du village en zigzaguant rapidement sur les trois dimensions de manière à éviter de pouvoir se faire « aligner » pendant sa course folle. D’un brusque détour en demi-cercle pas la gauche, Iris envoyant un Beacon sur le site d’entreposage des MS avant de reprendre de plus belle vers la tour. Plusieurs comets tentèrent de lui barrer la route mais elle répondit en effectuant une rapide remontée en chandelle puis un piqué vers la droite suivi d’un demi-cercle vers l’intérieur. Elle fit ensuite une soudainne descente au niveau du sol pour éviter les missiles qui étaient probablement à sa suite puis dégaina son sabre ionique pour détruire le support de la structure métallique et envoyer une profonde décharge aux systèmes électroniques en contre-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Ven 17 Aoû 2012 - 7:43

Au camps, c'était la stupeur. Lorsque le drone fut abattu, les Sagittarius bombardèrent la dernière zone connu avec des missiles Artillery tandis que les Comets se mirent en position de riposter. Lorsqu'un MS d'immatricule inconnu surgit de la forêt, ils furent paniqués et ne purent que constater les pertes: incapable de l'arrêter, leurs propres missiles détruisirent une bonne partie des MS de l'autre escadrille avant que le MS ennemi ne se charge d'anéantir la tour-relais de communication à coup de sabre ionique, rendant impossible toute transmission longue distance et l'appel de renforts.

L'escadrille de Comets, sentant qu'ils ne faisaient pas le poids sur la vitesse, encerclèrent la tour et la sachant condamné par avance, tirèrent à vue avec leur fusil HCZ mais la vivacité de leur adversaire était remarquable: même en position de faiblesse après avoir porté le coup de sabre, il parvint à faire un brusque écart pour éviter la salve qui finit d'anéantir le bâtiment.

5 Maelström se joignirent au combat et usèrent de leurs tourelles en soutien aux Comets qui se dispersèrent: deux poursuivirent l'ennemi et tentèrent de l'intimider à coup de tirs lasers et de le faire dévier vers une direction souhaité où les quatres autres MS se rejoignirent en embuscade pour tenter de coincer l'ennemi et l'abattre sans sommation. Cela n'était en fait qu'un piège grossier qui consistait en réalité à offrir un visuel acceptable pour les Sagittarius.

Soudainement une pluie de Ferocity non identifié bombardèrent le village, quelques blindés furent touchés, puis se fut tout un groupe de jeeps et d'hommes à pied qui débarquèrent et tirèrent à vue sur tout les soldats stellaires qu'ils pouvaient croiser. Leur intervention déstabilisèrent les forces de la GRS, les Comets durent desserrer leur formation suite à une attaque de Dart en leur direction.

Le Major du camps constatait ça avec terreur, il se saisit d'une arme de service et entreprit la défense du camps auprès de ses hommes, déterminé à ne pas laisser les guérilleros prendre leur position. Comme il le craignait depuis toujours et comme l'avait toujours ignoré ses supérieurs, la guérilla s'était allié aux forces régulières américaines dans un raid décisif pour le contrôle de la zone.

Criant aux milieux des bombes, il ordonna à son adjudant de trouver une jeep pour fuir et prévenir leurs forces. Leurs forces allaient tenter de faire une percée. Celui-ci s'exécuta sans attendre, ils parvinrent à abattre quelques guérilleros et a voler une de leur jeep pour l’évacuer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Leblanc

Aaron Leblanc

Messages : 104
Date d'inscription : 03/09/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t346-aaron-leblanc
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t347-auv-e-valkyries-01-a-08

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Sam 8 Sep 2012 - 1:01

Au même moment, à bord du classe-Archangel

Tandis que les vaisseaux plus mobiles de la flottille se repliaient après la réussite de la diversion, et que l’escadron du capitaine Griffin était engagé derrière les lignes GRS, le croiseur et le destroyer de la flottille attendaient à l’arrière du front, en état d’alerte malgré tout. Mais alors que les pilotes de son escadrille attendaient au hangar non loin de leur MS, Aaron, en combinaison de pilote, était dans la salle des opérations du croiseur, d’où il pouvait suivre le déroulement de la bataille.

De qu’il pouvait voir, si la retraite des vaisseaux se faisait en bon ordre, l’escadron d’Iris devait faire face à des ennuis imprévus. Un des soldats signala alors un groupe de points rouge se déplaçant sur la carte 3D trônant au milieu de la pièce.


« Cette escadrille, où va-t-elle comme ça ? On a signalé aucun point de réapprovisionnement de MS dans le secteur où elle va ! »

Un quartier-maitre intervint immédiatement

« Confirmez vecteur de déplacement et retrouvez le point de départ de cette escadrille »

Instant de flottement, avant qu’un autre soldat n’apporte la réponse demandée

« L’escadrille vient d’un poste d’approvisionnement provisoire identifié Béta 4… elle va dans la direction opposée »

Puis un autre soldat intervint

« Vecteur de déplacement confirmé, elle fonce droit sur les positions du 2éme escadron »

Le quartier-maitre se mit la main sur le front

« Et merde, comme si Griffin avait besoin de ça. Peut-on les intercepter avant qu’ils leur tombe dessus ? »

Le lieutenant Wallas, qui s’était tut jusqu’alors, intervint tout en observant la carte

« Nos MS ne seront pas assez rapide… à moins que, lieutenant Leblanc, vos Valkyries pourraient s’en charger ? »

Aaron y avait déjà pensé, et répondit sans quitter des yeux la même carte

En configuration d’intercepteur aucun problème… en configuration lourde… avec l’accélérateur à pleine puissance ça peu se tenter

Aaron pointa alors du doigt un ensemble de 3 carrés rouges situés sur la trajectoire qu’allait devoir prendre pour intercepter sa cible

Ces postions, qu’est-ce que c’est »

Le quartier-maitre pianota un instant sur un ordinateur situé contre un mur de la pièce

« Poste de défense moyen : 2 batteries de Javelin, et un bunker armé d’une batterie laser HCZ. Sans doute protégé par un bouclier énergétique »

Les penetrator devraient pouvoir se charger de ça, au pire on balancera un ou 2 obus specter dans le tas. Oui c’est jouable »

Le lieutenant Wallas acquiesça d’un signe de tête

« Dans ce cas allez-y, on vous transmet les données »

Immédiatement, Aaron sorti de la salle des opérations et courant presque, sorti d’un de ses poches un petit communicateur et appuya sur une touche qui le mit en communication avec son sous-lieutenant

Kyle, on décolle immédiatement, 03 et 05 en configuration lourde, les autres en configuration légère »

Le sous-lieutenant Kyle O’Donnel ne prit même pas la peine de répondre ou d’interroger davantage son lieutenant, les explications viendraient une fois en vol.

Quand 30 secondes plus tard Aaron arriva dans le hangar, l’un des valkyrie avait déjà décollé, et tous les pilotes étaient dans leur appareil, qui étaient pour l’heure sous leur forme de MS. Les mécaniciens s’empressaient autour des valkyries 03 et 05 afin de les équiper de leurs armements et blindage lourd.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Lun 10 Sep 2012 - 20:28

En effet, se déplaçant vers la zone d'opération du capitaine Griffin, une escadrille de Comet survolait la forêt à la recherche d'éventuelles traces ennemis. Ils avaient reçu l'ordre de couvrir le territoire qui avait été délaissé pour riposter à l'assaut des forces terriennes non loin de là. Après leur inspection rapide, ils rallieraient le village où un camp avait été établi pour donner leur rapport. Un des comets embarquait exceptionnellement à défaut de ses missiles un random sur son dos de type Belhoder afin d'inspecter la zone.

- Lieutenant, je reçois un signal thermique anormal en approche rapide depuis le Nord.
- Qu'est-ce que c'est Sergent?
- On dirait des avions, mais ils ne rentrent dans aucun de nos enregistrements... Attendez, on dirait plutôt des MS, mais c'est impossible!
- Soyez plus clair Sergent!
- Ils ont la silhouette d'un avion mais dégage une trace thermique proche de celle d'un MS; ils se déplacent rapidement vers nous Lieutenant!
- L'ennemi nous a donc repérer, mais pourquoi diable cherchent-ils à nous attaquer? Escadrille en formation, préparez-vous à contrer les forces d'interceptions ennemis!


Se posant au sol et se camouflant dans la végétation, les comets se séparèrent en deux bînomes et un trinôme avec le comet au random resté en retrait, sa perte serait catastrophique pour leur mission. Disposé en triangle, les deux binômes placés plus en avant attendait un visuel pour cracher leurs missiles polaris sur l'ennemis et enchaîner par une salve de canons laser HCZ MKIII afin de briser la formation ennemie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Leblanc

Aaron Leblanc

Messages : 104
Date d'inscription : 03/09/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t346-aaron-leblanc
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t347-auv-e-valkyries-01-a-08

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mar 11 Sep 2012 - 4:58

Le temps que tout les MS de l’escadrille d’Aaron prennent l’air, la trajectoire d’interception optimale avait été calculé et transmise aux valkyries. Une fois le dernier MS lancé, Aaron donna le signal du début de l’interception. Aussitôt, les 8 appareils lancèrent leur accélérateur et, une fois la vitesse de décrochage dépassée, passèrent en mode avion. Comme Aaron l’avait anticipé, le trajet passait par le point de défense signalé. La stratégie pour neutraliser ce genre de position faisait partie des stratégies déjà imaginée et que toute l’équipe avait répété à plusieurs reprises lors des entrainements à la base de Roswell, ce serait cependant une première sous le feu ennemi.

Alors qu’Aaron revoyait les paramètres de la mission, il reçu une demande de communication privée de son sous-lieutenant, qu’il accepta immédiatement.


« Tu la sens comment cette mission ? »

Aaron ne s’étonna pas du ton familier, 2 ans de durs combats face à la GRS avaient en effet lié les 2 pilotes au-delà du simple lien de supérieur à soldat. Pareillement, l’honnêteté était de rigueur entre les 2 hommes.

Je ne sais pas trop, nos engins sont des appareils très efficaces et l’ennemi est à notre portée, mais ça reste notre premier engagement avec ces machines »

Kyle ne fut pas dupe de la réponse du lieutenant

« Tu t’inquiètes pour François n’est-ce pas »

Aaron acquiesça

Tout juste, il a beau nous avoir été recommandé par les officiers, sorti major de sa promotion, et avoir montré de bonnes choses en essai, ce sera vraiment son premier test au feu. Espérons juste que tout se passe pour le mieux »

Kyle eu un petit sourire entendu

« Je comprend mieux pourquoi tu lui a confié une configuration lourde, tu compte le laisser à l’arrière. Et pour Andrea ? Tu compte sur son expérience du Bishop ? »

Aaron acquiesça à nouveau

Oui, et plus globalement Andrea est très douée pour assurer les tirs de couverture et frapper là où il faut, et c’est ce qu’il me faut »

Le lieutenant passa alors en communication globale

Soldats, configuration en 2 trio, Kyle avec Andrea et François, Rodriguo à la tête du 2éme trio, avec Nath et Sergueï, Michael avec moi. Notre première cible sera un poste de défense, vous connaissez la chanson »

Michael Mac Neil était clairement le plus impétueux de ses hommes, mais il était très efficace sous la pression et ne craignait pas les missions risquées. Il ferait un désignateur de tir idéal. Kyle, son sous-lieutenant, et Rodriguo Torrez étaient quand à eux les 2 soldats les plus expérimentés de son escadrille et ceux en lesquels Aaron avait le plus confiance. Ils étaient tout 2 vétérans de la première offensive de la GRS en Amérique du sud, et les 2 derniers soldats de son escadrille d’il y a 2 ans, tout les autres ayant soit été promu, soit réaffecté, soit, pour certains, mort au combat. L’idée de base de la formation était d’adjoindre une escorte aux 2 appareils lourds, de créer un second trio pour que les radars ennemis hésitent sur la cible prioritaire, et d’avoir un petit groupe de pointe afin de désigner des cibles pour les LRM des unités lourdes.

Moins d’une minute plus tard, les appareils arrivèrent à portée de LRM du poste défensif. Répétant le protocole établi, Aaron et Michael lancèrent à pleine puissance les accélérateurs de leurs machine et perdirent de l’altitude afin d’être détecté au plus tard par les radars du poste défensif et de compliquer leur verrouillage par les Javelin.

Michael, on va arriver à portée de leurs armes, on désigne en vitesse et on décroche le plus vite possible »

Le sergent répondit d’une voix dure, ce qui chez lui était synonyme de concentration, et prouvait qu’il prenait la mission au sérieux. Tant mieux !

« Reçu, désigner et décrocher »

Filant à quelques dizaines de mètres à peine de la cime des arbres et à une vitesse supersonique, les 2 engins comblèrent en à peine quelques secondes la distance entre le point de portée maximum des Javelins et la portée de leurs désignateurs. Une fois les cibles désignées, les 2 appareils virèrent largement et, une poignée de secondes plus tard, sortait de la zone de tir des batteries, bien que ça n’ai plus guère d’importance.
En effet ces quelques secondes furent bien trop courtes pour que les servants d’armes se ressaisissent et activent leurs armes. S’ils furent surpris ou soulagés de voir les 2 appareils décrocher sans jamais ouvrir le feu, ils n’eurent guère le temps de s’en interroger ou de s’en réjouir, 4 missiles penetrator détruisant la position et ses servants quelques secondes supplémentaires plus tard.

Cette phase de la mission jugée facile terminée, Aaron pu se concentrer uniquement sur le vrai but de la mission, à savoir l’élimination de l’escadrille GRS. Mais un message du vaisseau vint compliquer le problème


« Lieutenant, nous venons de perdre le signal radar de votre cible »

Aaron eu un instant de surprise, mais il comprit bien vite ce que cela pouvait signifier

Je suppose qu’il n’y a aucune raison justifiant la destruction de cette escadrille, et que sa disparition peu vouloir dire qu’elle s’est simplement posée »

Le lieutenant connaissait déjà la réponse avant même de l’entendre

« Aucune unité allié à proximité, et votre idée est peut-être véridique, en effet »

Aaron n’avait pas besoin d’en entendre plus : quand ils se savaient la cible d’une attaque, les chefs d’escadrille GRS avaient parfois tendance à se positionner au sol et à tendre des sortes d’embuscades. Et sans les radars du classe-Archangel, l’embuscade aurait probablement réussi de la plus belle des manières. Mais même en sachant qu’il s’agissait d’un piège, Aaron était bien obligé d’y précipiter ses troupes.

Comptant sur le fait que l’escadrille ennemie se serait posée à proximité immédiate de l’endroit où ils avaient disparus, Aaron mis en place son plan d’attaque


Il semblerait que nos amis nous attendent messieurs, j’ignore comment ils nous ont détectés, mais partons du principe qu’ils savent tout de nous. Équipe Kyle, ralentissez mais restez à portée d’arme lourde. Torrez, attaque sur leur nord-est, vitesse maximale à mon signal. Michael, ils veulent nous voir venir de face, et on va leur donner ce qu’ils veulent, reste sur mon flanc mais dès que tu peu, désigne sans te soucier de moi. A partir de leur premier tir, on se donne 10 secondes pour désigner le plus de choses possible, puis on brouille totalement les communications. Une fois les communications out, le groupe lourd se rapproche à portée de MRM puis balance tout ce qu’il peut. Et si une cible s’avise de camper au sol, faites parler les specters. »

Preuve de leur grande discipline, tous les pilotes de l’escadrille se contentèrent de confirmer les ordres reçu, puis de se séparer selon le plan d’attaque. Une fois toute le monde positionné selon ses ordres, Aaron donna le top départ

Michael, on fonce »

Immédiatement, les 2 MS se lancèrent à leur vitesse maximale, poussant leur accélérateur autant qu’ils l’osaient d’après leur expérience. Bien vite, des missiles partirent de 2 zones. D’après les lignes de tirs, un groupe de 2 sur leur droite et un groupe de 3 de front, un peu en retrait. Il manquait donc 2 cibles. C’est la réaction que le lieutenant attendait

Torrez, maintenant ! »

Au signal, les 3 engins foncèrent à leur tour à pleine vitesse, s’attirant presque immédiatement les tirs des 2 dernier MS, positionné à la gauche du groupe de Aaron et donc face à Torrez.

Mais d’autres problèmes plus immédiats attirèrent l’attention d’Aaron, et entre autre le fait que les missiles qui le prenaient pour cible venaient d’exploser en projetant une multitude de petits projectiles d’acier. Aaron réagit d’une manière presque instinctive


POLARIS ! »

Le lieutenant avait hurlé cet avertissement tout en entamant une rapide manœuvre latérale visant à éloigner son appareil du cône de projection des missiles. Son ailier, fidèle à son caractère, poussa son appareil à la limite de ses capacités et parvint à passer sous le cône de projection, se retrouvant ainsi face au groupe de 2 MS de droite. Profitant alors de sa position, il fit feu de toutes ses armes sur les 2 MS.

De son coté, Aaron se repositionnait après sa manœuvre d’esquive et fonça sur le groupe de 3 comet afin d’user de son désignateur, mais se retrouva sous le feu laser de sa cible, le forçant à avancer en zigzagant pour éviter les tirs mortels, ce qui ne l’empêcha pas de cibler un des MS avec son désignateur.

Averti du type des missiles les ciblant un instant avant leur explosion, le groupe de Torrez pu quitter la zone de frappe probable des missiles et firent feu de leurs armes, les SRM servant à gêner la visée des tirs lasers qui pleuvait sur eux.



Dernière édition par Aaron Leblanc le Mer 12 Sep 2012 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mar 11 Sep 2012 - 23:14

Les Polaris pleuvaient sur l'ennemi, mais celui-ci était d'une agilité exceptionnelle pour des chasseurs, ce n'était pas des appareils communs. L'un d'eux parvint même à se rapprocher suffisamment d'une binôme en position Nord-Est par rapport au Trinôme, et à cracher quelques tirs mortels sur les comets. Ca ne manquait pas, le binôme totalement pris au dépourvu fut éradiqué par les ferocity, incapable de les contenir tous à cette distance avec leur CEWS.

- Lieutenant, on a perdu le contact avec Charlie 3 et 4!

Le chef d'escadrille n'eut pas le temps de répliquer qu'il dut contenir l'attaque d'un autre appareil. Visiblement énervé, lorsque celui-ci s'approcha suffisamment il coupa son fusil et élança un sabre laser pour tenter de découper le chasseur en plein vol qui lui fonçait dessus.

Les communications se brouillant au même instant avec le visuel donné sur des appareils apparemment plus lourdement armés, les autres MS sauf la reco quittèrent leur position en engagèrent en binôme les chasseurs les plus proches avec l'un tirant à bout portant avec son arme laser et de polaris et l'autre tentant de placer un coup de sabre laser dans le dos de l'ennemi en se mettant en embuscade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Leblanc

Aaron Leblanc

Messages : 104
Date d'inscription : 03/09/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t346-aaron-leblanc
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t347-auv-e-valkyries-01-a-08

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Jeu 13 Sep 2012 - 1:15

Concentré sur ses manœuvres d’esquive, Aaron ne pouvait guère faire plus pour ses hommes que garder un œil sur le schéma tactique affiché sur un écran latéral et compter sur l’expérience des vétérans de l’escadrille. De même, il ne pu guère porter grande attention aux 2 explosions qui eurent lieu sur son flanc

« 2 enfoirés en moins ! »

Le lieutenant eu un sourire en coin, il avait reconnu la voix de son impétueux ailier, et fut du même coup rassuré sur la cause des explosions.

Son adversaire dû de son coté être sérieusement moins ravi puisqu’il cessa le tir et le chargea. Apparemment celui-ci n’avait toujours pas compris à quel genre d’opposition il devait faire face.


*Il est temps de dévoiler nos atouts à ces messieurs*

Coupant son désignateur et activant son brouilleur, Aaron passa du mode chasseur au mode MS. Il n’eu que le temps d’activer l’un des sabres laser du Valkyrie avant de percuter violement le MS adverse en profitant de l’inertie de son propre appareil. La décélération très brutale fit grimacer de douleur le lieutenant, et ce malgré sa combinaison anti-g. Aaron activa alors son 2éme sabre laser et s’en servit pour envoyer un coup droit dans le torse du Comet

L’ailier de l’officier GRS tenta bien d’attaquer à son tour, mais il dû faire face aux tirs de Michael, qui était lui aussi passé en mode MS. Un furieux échange de feu se déclencha entre ces 2 là, laissant les 2 lieutenants face à face.

Le groupe de Torrez était passé de même en mode MS. Il tentait de son coté d’encercler leurs 2 adversaires, qui tentaient à coup de Polaris de les éloigner les un des autres. Leur plan paraissait clair : obtenir assez d’espace pour avoir le temps de descendre les Valkyrie en 2 contre un.

Déterminé à ne pas laisser ses équipiers plus jeunes se faire avoir, Rodriguo fit mine de s’éloigner de ses ailiers. Comme prévu, les 2 Comet se jetèrent sur lui, l’un de face au laser, l’autre de flanc au sabre laser. Malgré toute sa dextérité, le vétéran ne pu empêcher ses adversaires d’emporter le bras droit de son MS d’un tir particulièrement précis et d’ébrécher sa jambe droite d’un coup de sabre.

Cependant, avant que les 2 pilotes GRS puissent achever leur cible, ils durent faire face aux tirs combinés des sergents Daniel, Ivanov et Price, dont le Valkyrie en configuration lourde venait de rejoindre le champ de bataille

En effet, le groupe lourd venait de rejoindre la mêlée conformément aux ordres, profitant du brouillard électronique pour avancer sans être pris à partie par leurs adversaires. Le sous-lieutenant O’Donnel fonça sur l’adversaire qu’avait engagé son lieutenant, passant en mode MS aussi tard que possible, voulant profiter de sa vitesse acquise pour bousculer son ennemi au corps à corps.

Durant, quand à lui, préféra prendre de l’altitude avant de se transformer. Remarquant alors qu’un des Comet restait immobile et légèrement en retrait, l’élève-officier arma son canon specter et, une fois la cible acquise par son système de visée, fit feu du lourd canon à obus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Jeu 13 Sep 2012 - 2:07

Avec le brouilleur, les Comets étaient livrés à eux-même. Leur surprise était totale de voir ses chasseurs se transformer en des espèces de Mobile Suit plus petit que la normale mais ô combien agile. Le binôme Nord-Ouest parvint à coincer l'un d'eux mais firent preuve d'imprudence : à peine un coup de sabre furent porté pour découper le chasseur-MS que des renforts parvinrent et firent pleuvoir des tirs sur les Comets.

Celui chargé des tirs lasers encaissa le tout mais ne put résister aux attaques lasers et se cracha en flamme dans la jungle. Son équipier en profita pour échapper au MS ciblé dont il constatait bien la pugnacité exceptionnelle.

Ces appareils avaient beau être des Chasseurs-MS, il restait persuadé que cet avantage était aussi leur point faible. Décélérant brusquement il plongea dans la végétation, derrière les grands arbres équatoriaux pouvant attendre deux fois la taille de l'appareil. Le couvert végétale entravait ses mouvements mais le protégeait partiellement des attaques ennemies. Presque à cours de missiles, il se contenta de ne pas riposter et d'attendre qu'un ennemi s'approche suffisamment pour l'atteindre avec son auto-canon stinger. En général les avions résistent mal aux armes balistiques, peut-être en était-ce de même pour ces appareils? Surtout le stinger présentait l'avantage d'avoir une portée plus large que le canon laser qui pourrait être fatale ici. Il tenta de rejoindre la position du Lieutenant afin de l'aider à couvrir le Comet au Random.

De son côté, son supérieur avait engagé au corps à corps le MS leader de l'UA qui avait paré son coup de sabre laser en se transformant inopinément puis en plaçant un second coup de sabre en sa direction. Usant des CEWS pour gêner le bras de son adversaire, il parvint à se dégager de justesse. Il répliqua à coup de fusil laser non pas sur le lieutenant ennemi, mais sur un MS lourd qu'il venait d'avoir en visuel et qui visait à n'en pas douter le Comet Random.

Son équipier en plein échange de feu aérien, s'échappa tant bien que mal au sacrifice d'une jambe pour frapper à coup de fusil laser le MS leader ennemi avant que celui-ci n'ait le temps de s'en prendre à son lieutenant.

De sa position, le Comet Random luttait contre le brouillage et enregistrait un maximum d'informations, il effectua un mouvement de repli plus loin dans les profondeurs de la forêt en constatant clairement que l'affrontement tournait court : la mission initiale était compromise mais ce combat allait rapporter bien plus d'informations capitales qu'ils ne l'auraient espérés. Il savait que son escadrille serait prête à se sacrifier au complet pour lui permettre de fuir. Sa manoeuvre lui fut salutaire, de peu un obus éclata près de son ancienne position et déchiqueta de nombreux arbres qui le couvrirent. Il coupa ses moteurs instinctivement en espérant devenir invisible suffisamment longtemps pour troubler les mouvements ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Leblanc

Aaron Leblanc

Messages : 104
Date d'inscription : 03/09/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t346-aaron-leblanc
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t347-auv-e-valkyries-01-a-08

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Lun 17 Sep 2012 - 6:52

Aaron sentait que le combat virait à l’avantage de son escadrille, mais il tempéra son enthousiasme en se rappelant que, tant qu’il resterait un ennemi en vie, le pire pouvait toujours arriver.

Après la dérobade de son adversaire, Aaron le chargea en voulant l’empêcher d’abattre l’appareil lourd de François. Ce faisant, il se mit hélas dans le champ de tir d’un autre Comet. Repérant trop tard la nouvelle menace, Aaron ne pu éviter le tir qui par chance ne fit qu’effleurer l’épaule gauche de son MS. Voyant que son nouvel adversaire se faisait rattraper par 2 Valkyries, Aaron poursuivit sa charge. Le lieutenant GRS n’eu le temps de placer qu’un tir avant de se retrouver sous une salve de SRM, suivit directement d’Aaron, ses 2 sabres toujours activés.

Kyle, voyant qu’un autre MS tentait de s’en prendre à son lieutenant, redirigea sa charge sur le Comet en question, couvert par le fusil gauss du sergent Torrez.

Par malchance pour le survivant du groupe Nord-Ouest, le sergent Andrea, l’une des 2 « artilleuse » de l’escadrille, suivit du regard le survivant. Il n’avait de toute évidence pas vu l’armement du Valkyrie lourd pour croire que quelques arbres pourraient le protéger. Une fois celui-ci enfoncé dans les arbres, elle fit feu de 2 missiles penetrator combiné à un obus Specter au jugé dans le secteur où son adversaire s’était caché.

Le détecteur de chaleur du Valkyrie de l’élève-officier Durant l’averti un instant avant du tir qui fonçait vers lui. Limité au niveau manœuvrabilité, il ne pu qu’entamer un trop lent mouvement d’esquive. Le tir frappa de plein fouet le bassin du MS, juste sous le cockpit. Par chance, les renforts de T2I1A1 protégeant le cockpit firent leur travail et Durant ne ressenti qu’une forte augmentation de chaleur. L’alerte avait été chaude.

Quelque peu secoué par ce tir qui avait bien failli faire de sa première mission la dernière, Durant ne fit pas attention au fait que sa cible avait survécu à son tir. Il se tourna donc vers l’ennemi de son lieutenant et lâcha dessus une salve de SRM qui vint s’ajouter à ceux tiré par Aaron.

Torrez et ses 2 ailiers, en revanche, constatèrent qu’il n’y avait pas le moindre débris de MS dans la zone d’explosion de l’Obus Specter tiré par François Durant. De 2 signes codés fait avec la main de son MS, Torrez ordonna au sergent Daniel de couvrir Andrea qui poursuivait ses travaux de déforestation, et au sergent Ivanov de le suivre. Alors que ses alliés affrontaient à 2 contre 1 les 2 Comet combattant encore, lui comptait bien mettre la main sur le dernier « planqué » de l’escadrille GRS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mar 18 Sep 2012 - 18:52

Le Comet au Nord Ouest se déplaça rapidement avec ses propulseurs lorsqu'il crut que son équipier équipé du random avait été peut-être rasé. Un ennemi tira un obus specter dont il entendit le sifflement, avec deux missiles. Malgré la porté de l'obus, tirer à vue d'oeil sur la forêt était vain : l'obus éclata une importante proportion d'arbres et emporta dans son explosion les missiles lancés dans la même direction. Le pilote ne devait pas être très expérimenté pour se permettre de gâcher autant de forces de frappes sans réelle précision...

De son côté le Lieutenant était parvenu à gêner le chasseur lourd mais constatait avec effroi qu'il avait encaissé son tir et que désormais une réplique de missiles courtes portées allaient se faire sentir. Usant de ses CEWS et de son canon stinger pour les faire exploser avant impact, il entama un grand mouvement de recul pour esquiver l'attaque frontale du chasseur-MS leader. Son ailier quand à lui fut touché et fut contraint de se poser. Constatant que son opérateur tournait court, le lieutenant enclencha ses hauts-parleurs tout en s'enfonçant lentement sur une portion dégagée de la forêt :

- Cessez-le-feu !! Nous nous rendons ! Je répète, nous nous rendons !!

Le lieutenant suivit de près par son co-équipier sortirent de leur cockpit pour se montrer, les bras levés et sans armes. Ils espéraient un peu de clémence de la part des américains tant dévoué, après tout, à vouloir la paix comme le réclamait leur présidente...

En attendant, le Comet s'étend enfuit dans la forêt et l'autre portant le random était encore introuvable; personne ne savait s'ils avaient été détruit ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Leblanc

Aaron Leblanc

Messages : 104
Date d'inscription : 03/09/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t346-aaron-leblanc
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t347-auv-e-valkyries-01-a-08

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mer 19 Sep 2012 - 7:09

HRP : tu espère vraiment t’en sortir à si bon compte Fye ?

Andrea ragea : l’absence de débris ou d’explosion secondaire prouvait que le MS caché avait survécu d’une façon ou d’une autre à l’explosion. N’en démordant pas, elle passa son radar à puissance maximale, fit afficher sur un écran latéral une vision thermique et activa son propre brouilleur afin d’empêcher l’ennemi de quitter le secteur couvert par le brouilleur de son lieutenant. Ce n’était qu’une question de temps avant que l’un des 2 appareils trouve le Comet fuyard.

Torrez, de son coté, avait eu plus de chance. Il avait repéré le Comet random qui tentait de faire le mort sous des arbres abattu par une explosion.

Au même moment, le lieutenant GRS décida de se rendre. Aaron ferma les yeux un instant en sachant très bien ce qui allait se passer. Il ne pu malgré tout s’empêcher de penser pour lui-même en regardant les 2 soldats GRS.


*Croyez bien que c’est purement professionnel, il n’y a rien de personnel là dedans. Mais votre mort rapproche d’autant la GRS de son point de rupture en terme d’effectif*

Sans que le moindre signe soit échangé, les 6 pilotes UA dans les environs immédiats appuyèrent sur une petite commande qui effacerait les derniers instants d’enregistrements de données. Et alors que les 2 pilotes ennemis étaient encore hors du cockpit de leur MS, le sergent Mac Neil et le sous-lieutenant Kyle firent feu de leur canon gauss d’abord sur les pilotes eux même, puis sur le torse de leur MS. Exactement au même moment, Torrez lâcha ses 2 dernières salves de Ferocity sur le Comet Random.

Par signes fait avec la main de son MS, Aaron ordonna alors à Kyle et à Nathan de rester avec lui afin de s’assurer que personne n’ai survécu, et à tout les autres de se joindre à la traque du dernier survivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mer 19 Sep 2012 - 19:47

Le lieutenant avait eu trop grand espoir, il allait devoir mourir sous le coup de la lâcheté des terriens. Finalement les radicaux avaient peut-être raison, il valait mieux les exterminer tous jusqu'au dernier...

Les comets fuirent réduits à l'état de ruine avec leurs pilotes emportés par la même occasion. Il n'en restait plus qu'un qui, ayant observé la scène de loin qu'il a bien entendu enregistré, il activa ses propulseurs à plein régime et évacua la zone le plus rapidement possible. Allaient-ils essayer de le poursuivre ? Rien n'était moins sûr, il fallait d'abord qu'il l'ait repéré précisément dans l'épaisse jungle, ce qu'aucun appareil ne peut faire avec un brouilleur actif.

Cependant le pilote savait qu'il n'avait quasiment aucune chance de s'en sortir, peut-être devait-il employer une autre tactique ? Embrassant la photo de sa femme accrochée au bord de l'écran, il se donna du courage pour dégager sa machine de la forêt et la pousser à son extrême limite de vitesse. Il approcherait dangereusement du seuil critique de résistance au frottement de l'air proportionnellement plus importante en fonction de sa vitesse; mais avant que cela n'arrive, il voulut enclencher le système d'éjection avant l'explosion du MS pour faire croire à l'ennemi qu'il est mort.

Malheureusement, son système d'éjection s'était enraillée, sa vitesse devenait trop élevé pour permettre de sortir d'urgence. Voulant ralentir, il constata avec effroi qu'il était déjà trop tard : le réacteur s'était emballé et son blindage surchauffait dangereusement. Il survolait même désormais la zone ennemie. Quelques secondes plus tard, les rares observateurs purent assister à sa destruction en plein vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Leblanc

Aaron Leblanc

Messages : 104
Date d'inscription : 03/09/2012
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t346-aaron-leblanc
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t347-auv-e-valkyries-01-a-08

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mar 25 Sep 2012 - 7:25

Aaron observa de loin et d’un air sidéré la destruction du dernier Comet. Pour le pilote d’essai qu’il était dans l’âme, voir un engin se désintégrer ainsi était plutôt attristant.

*Encore une victime de sa machine. Dur de trouver mort plus absurde*

D’un autre coté, le coté pragmatique de Aaron ne pu que se réjouir de la fin de ce pilote, qui épargnait à ses hommes une traque difficile et dangereuse.

Ne détectant aucun autre signe de vie dans les environs, le lieutenant jugea inutile de maintenir le brouillage radio. Quelques instants plus tard, Andrea eu la même initiative, rétablissant ainsi les communications radio dans le secteur. Le premier message du lieutenant fut pour ses hommes
.

Très bien, ennemi neutralisé apparemment, alors on se positionne au sol en formation défensive triangulaire nord. Michael, Sergeï , Kyle, en externe.»

La formation en question consistait en 2 triangles équilatéraux, l’un étendu, l’autre plus concentré. L’une des pointes du triangle extérieur étant orientée au nord. La pointe du triangle interne était quand à elle orientée plein sud. Les 2 MS lourds se positionnaient dos à dos au centre du 2éme triangle, l’un orienté Ouest, l’autre orienté Est.

Et quelques instants plus tard, tout les MS de l’escadrille expérimentale étaient organisé en formation, Aaron tenant la pointe sud du triangle intérieur.

Prenant une voix plus calme, presque désolée, Aaron entama alors l’une des coutumes de l’escadrille.


Puisse nos ennemis reposer en paix, et que leur mort puisse nous rapprocher un peu plus de la fin de cette guerre »

Vœu très pieux, certes, mais jamais le lieutenant n’avait jamais abandonné cette habitude. Comme d’habitude, les réactions ne tardèrent pas

Andrea, sur le même ton qu’Aaron

« Qu’ils reposent en paix »

Kyle, sur un ton ironique
« Amen »

Nathan, athée plus que convaincu, sur le ton d’une discussion amicale
« Ils sont morts et en cendres, qu’est ce qui pourrait encore se reposer chez eux ? »

Michael, comme s’il crachait ces mots
« 7 enfoirés de moins sur terre »

Torrez, d’un ton plus froid encore que la glace
« Comme s’ils méritaient le repos, ces meurtriers »

Sergeï dit quelques mots en russe, désirant sans doute garder pour lui ses paroles. François n’émis quand à lui qu’un hoquet de surprise, sans doute étonné de cette étrange cérémonie. Aaron ne pu s’empêcher de penser que le tout jeune diplômé avait encore bien des choses à apprendre sur l’escadrille qu’il venait de rejoindre.
Après avoir laissé à tout le monde, lui le premier, quelques secondes pour repenser à leurs paroles, Aaron passa en communication avec son vaisseau d’attache.


Archangel, ici le lieutenant Leblanc, cible éliminée, pas de survivant coté républicain »

Aaron se donna alors quelques secondes pour consulter l’état des engins de son escadrille, ce que lui permettait un petit système fort pratique en test sur son MS et dans quelques autres escadrilles. La situation n’était pas très brillante, malgré l’absence de dégât critique sur le moindre MS

Nous sommes globalement à la moitié de nos réserves en missiles, au trois quart au niveau projectiles balistiques légers. En attente d’ordre. »

En attendant la réponse des officiers, Aaron ouvrit un canal de communication avec son élève-officier

François, passe ton fusil gauss à Torrez, il n’a plus rien comme arme »

Alors qu’Aaron s’attendait à voir l’officier s’exécuter immédiatement, il eu droit un air offusqué

« Monsieur, pourquoi mon arme ? Andrea est simple sergent, ce devrait être à elle d’abandonner son arme »

Aaron n’avait absolument pas le temps de se justifier ou d’expliquer comme il le fallait la situation, il opta donc pour la méthode sévère, qu’il avait pourtant en horreur. Il prit donc son ton le plus cynique

Officier, ceci n’est pas une demande, c’est un ordre. Tenez-vous vraiment à vous rendre coupable d’insubordination sur le front ? »

Le lieutenant pu presque entendre tressaillir son élève officier. Il faudrait cependant penser à régler ce problème d’une façon plus profonde dès que ce serait possible. Aaron se promit de s’y mettre dès leur retour au vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye
+Joueur Acharné+
+Joueur Acharné+
Fye

Masculin Messages : 1131
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 26
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t303-exemple-c-commandant-fye-fluxius
Dossier Militaire (CO) : Aucun
Dossier (CA) : http://crimsondawn.frbb.net/t380-dossier-de-fye-fluxius

MessageSujet: Re: Coopération difficile   Mer 3 Oct 2012 - 20:14

Depuis la passerelle du vaisseau, le commandant Fluxius supervisait avec la plus grande attention l'opération Colapso. Les derniers rapports faisaient état que la diversion avait plus ou moins bien fonctionné et que les vaisseaux envoyés n'avaient subis qu'une résistance mineure; la GRS semblait se contenter de masser ses forces pour intimider plus que répliquer à leur offensive.

S'étant tourné vers un de ces opérateurs pour avoir des nouvelles de l'escadron Griffin, celui-ci fut en mesure de lui annoncer qu'ils avaient pu pénétrer derrière les lignes adverses mais que plus aucune nouvelle n'avait été transmis depuis. Fye s'enfonça légèrement dans son siège, les bras croisés; il avait été mis au courant à la dernière minute par le colonel Del Potro que le capitaine ignorait devoir affronter une place forte de l'ennemi. Un petit arrangement semble-t-il avec le Major Thomson avait été fait et ce n'était de son goût et le ferait savoir dès la fin des opérations.

Le lieutenant Wallas l'interrompit dans ses songes pour lui signaler que l'escadrille de Leblanc, une escadrille spéciale composée d'une toute nouvelle série de MS encore à l'essai, venait d'atteindre son objectif et demander l'ordre de retour. Fye ne répondit pas de suite et réfléchit tout en jetant des coups d'oeil nerveux à la carte.

- Mon commandant ?
- Wallas, quels sont leurs états ?
- Les valkyries sont en état de fonctionnement, aucun dégât critique.
- Transmettez l'ordre d'envoyer un de leur appareil reconnaître la position Alpha.


Wallas n'afficha aucune surprise et s'exécuta, la position Alpha était le point que devait rallier l'escadron Griffin. Fye ne doutait pas des qualités de Griffin mais il n'appréciait pas qu'elle n'eut pas reçu un rapport complet de la situation et de ce fait il souhaitait s'assurer que tout se déroulait correctement. C'était tout aussi risqué d'envoyer une reconnaissance sur la zone mais tant que les vaisseaux devant le front continuait de pilonner les forces ennemies dans le secteur, la GRS ne devrait pas envoyer de renforts qui piégeraient ses hommes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coopération difficile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coopération difficile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coopération Marchande
» Département de la coopération magique internationale
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.
» Michaelle Jean rend hommage à M. Alphonse Desjardins
» Partie 72 Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Crimson Dawn :: Archives :: 1er Calendrier :: RP du 1er Calendrier :: Terre :: Amérique-
Sauter vers: