Gundam Crimson Dawn
Bienvenue sur Gundam Crimson Dawn!

Si c'est votre première visite, nous vous invitons à consulter notre guide en cliquant ici.

Nous vous souhaitons une agréable visite. Smile

_________________
Pour ne plus afficher ce message lors de vos visites, cocher la connexion automatique.


Prenez part à la 1ère Guerre Solaire ~ Forum Roleplay (RP) dans l'esprit de la Saga Gundam
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP Solo] Une nouvelle arme

Aller en bas 
AuteurMessage
Léopold R. Lockdyte

Léopold R. Lockdyte

Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 24
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t228-leopold-raphael-lockdyte
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f4-dossiers-militaires

MessageSujet: [RP Solo] Une nouvelle arme   Ven 17 Aoû 2012 - 1:33

EDIT ADMIN: Suite des aventures de Une visite de courtoisie... Pouah !
_____________________________

Il faisait chaud, ce jour-là, dans les hangars de Matsudai. Chaud, déjà parce qu’il y avait un nombre incalculable de personnes rassemblées dans ces gigantesques mines de MS impériaux, mais aussi et surtout parce que les différentes machines servant à rafistoler les Mobile Suits tournaient à plein régime. Il fallait bien ça pour remettre à niveau les différentes unités de la Première Armada. Evidemment, le Gallahad n’était pas une exception. Léopold regardait son unité d’un air distant alors que des bras mécanisés se déplaçaient lentement pour recharger les missiles javelin. Paradoxalement, cette opération dégageait une forte impression de lourdeur, comme si le déplacement des bras était pénible, alors que ces derniers avaient largement assez de puissance pour effectuer cette opération plus rapidement. Enfin, les techniciens savent ce qu’ils font.

L’uniforme de Léo était ouvert, et la veste laissait voir un T-shirt noir tout simple. La casquette d’officier du jeune homme trônait sur sa tête, incliné comme une fameuse tour en Italie. L’uniforme noir et violet des l’Empire avait vraiment une classe inégalée. Encore une des raisons pour lesquelles Léo était fier de sa patrie. Parce que faut pas déconner, avoir une armée fringuée comme des clochards, ça passe moyen.
N’ayant pas d’autre choix que de laisser les mécanos faire leur travail, Léopold fit volte-face et tiqua légèrement en sentant ses talons retomber lourdement sur le sol, le claquement résonnant dans le hangar. Même si le brouhaha couvrait ce dernier. Le jeune allemand ne pouvait pas s’empêcher de broncher à chaque fois qu’il se rappelait que sur Matsudai, la gravité est de vigueur. Quel était l’intérêt de l’espace si la gravité s’appliquait ? M’enfin, au moins cela permet de rétablir le phénomène de marées. Pas que ça lui manquait.

Le blondinet se dirigea vers l’une des rares zones fumeur de la station. Espace oblige, on pouvait pas dire aux gens d’aller prendre un bol de vide pour se cramer une clope. Allumant sa gentille petite Marlboro, le jeune homme leva les yeux et observa la fumée blanchâtre s’élever lentement dans les airs, comme un gigantesque bras d’honneur dressé vers la loi de la gravité.
Alors qu’il savourait tranquillement sa cigarette, une voix claire et énergique vint le déranger dans sa paisible dégustation de cancer en tube.

« Lieutenant Lockdyte, il-
-Une formalité a zebré ton langage tel l’éclair zèbre le ciel, Mike. Appelle-moi comme d’habitude. interrompit Léopold avec un sourire. La jeune femme soupira.
-Et tu t’étonnes que personne te prends au sérieux… Bref. Les mécanos veulent que tu fasses des simulations sur ta machine pour pouvoir faire les derniers réglages du nouvel équipement. Et au pas de course !
-Oui M’man ! » rétorqua Léopold avec un sourire narquois.

Le jeune homme se leva, écrasa sa cigarette et se dirigea avec un pas pressé vers le hangar. Il pouvait en effet faire le pitre autant qu’il le voulait, mais les compétences de combat au corps à corps de Mike restaient la chose qui lui faisait le plus peur en ce monde. Après la technologie de l’Overmind. En y repensant, le regard du pilote s’assombrit. Sérieusement, un générateur de sauts ? Certes, militairement, c’est un monstre, et c’est une avancée technologique génialissime, mais cela redéfinit la notion même de bataille. L’existence même d’une telle technologie transforme les contraintes de temps de déplacement en contraintes de temps de refroidissement… La guerre de nos jours devenait de plus en plus improbable… Et honnêtement, cela faisait peur à Léo. L’ingéniosité humaine n’était jamais aussi bien mise en valeur que par son désir de massacrer ses semblables. Refermant son uniforme, Léo lança un chewing-gum au fond de sa bouche et le mâcha sans aucune pitié jusqu’à-ce que sa douce fraîcheur à la fraise s’imprime dans la cavité buccale du blondinet.

Une fois dans sa machine, Léopold l’alluma –logique, c’est difficile de s’en servir sinon- et lança le programme de simulation. Alors que les écrans du cockpit montraient le chargement des données de combat, il vérifia le nouvel équipement. Rubylaser MKII ? Il en avait entendu parler, et allait enfin avoir l’occasion de s’en servir. Une liaison radio s’engagea sans possibilité de la rejeter. C’était le chef mécano de ce hangar.

« Faites gaffe Lieutenant, on a du l’alourdir pour que le volt fist n’interfère pas avec la machinerie interne du fusil.
-Compris. Lancement de la simulation »

La voix du blondinet était absolument monotone. Il se concentrait sur sa simulation. Première remarque ? Le fusil rubylaser MKII était en effet un peu plus lourd, mais c’est du aux particularités du Gallahad. Rien de méchant, c’était juste une habitude à prendre, d’où l’intérêt de cette simulation. Après quelques acrobaties pour vérifier que la mobilité était toujours au niveau, et Léo commença à tirer. Fantastique. Aucune perte de puissance, aucune perte de cadence, et pourtant un échauffement minime… C’est simple, le fusil refroidit si bien que la température du blindage ne grimpe plus que de quelques degrés. Léo adorait ça. Il était horriblement pressé de tester ce bijou sur le champ de bataille.

Cette pensée pétrifia les doigts de Léo sur les commandes de sa machine. Bien qu’il ne soit pas un pacifiste fini, le jeune homme n’avait jamais vraiment été un de ces soldats hurlant de joie en regardant les vaisseaux ennemis exploser et achevant les ennemis en fuite ou ayant hissé le drapeau blanc. Non, il avait toujours visé une victoire rapide, la moins sanglante possible. Si les peuples ne s’entendaient pas d’eux-mêmes la meilleure solution était de les y forcer, mais il n’y a aucun intérêt à massacrer les nations que l’on veut unir. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’il avait peur de son enthousiasme à l’égard de cette nouvelle arme. Si l’homme peut s’habituer à tout, il prend plaisir à tout. C’est un réflexe défensif. Pour ne pas devenir fou, il faut faire du quotidien morbide d’un soldat une routine sans importance, presque ludique. Et le jeune allemand souhaiter à tout prix ne pas atteindre ce stade.
Léopold venait donc de se rendre compte qu’il avait fini par prendre goût au combat, qu’il le veuille ou non. Il y a beaucoup d’explications à cela, psychologique, physiologique avec l’adrénaline et la dopamine libérées lors d’une victoire, sociale, car le devoir et l’envie de donner une victoire à l’ES entraînent des mécanismes retombant sur les raisons psychologiques de cet engouement pour le combat.

Seulement, l’héritier Lockdyte ne souhaitait pas devenir ce genre d’homme. Et cela le remplissait d’un effroi sans précédent. Il mit fin à la simulation, sortit de la machine et donna rapidement les quelques ajustements à faire aux mécaniciens, qui s’afférèrent immédiatement à la tâche. Une fois de retour dans sa cabine, le jeune homme s’assit sur son lit et ne bougea pas, la tête entre les mains, pendant plusieurs heures.

[Excusez les éventuels pâtés, mais mon écran étant en 1920*1080, le forum est TREEEEES large]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: [RP Solo] Une nouvelle arme   Lun 10 Sep 2012 - 21:17

[HRP]Je fais ce poste histoire de relancer un peu ton sujet, si cela dérange n'hésites pas à laisser un message au QG.[/HRP]

Un homme élancé, l'air fier avec une écharpe pourpre autour de son cou qu'il s'amusait à dégager derrière lui, venait de faire son entrée dans le hangar. Les lunettes de vols sur le front où retombait ses cheveux courts désinvoltes, il esquissait un sourire prétentieux, son regard sombre semblait comme rechercher quelque chose parmi cet amas de ferrailles. Derrière lui un homme lui emboîtait le pas, il paraissait au contraire plutôt tendu et jetait sans cesse des coups d'oeil inquiet tout en susurrant des bouts de phrases incompréhensibles. Les mécaniciens leur prêtèrent à peine attention, qui étaient-ils et que venaient-ils faire ici n'était pas leur problème, mais bien celui de la garde. Celle-ci était restée passive à l'entré, il n'y avait donc a priori rien à craindre de ces drôles de personnages. Le premier homme s'arrêta net et interrogea d'une voix portante un des travailleurs, qui lui donna l'information espéré. Il ne manqua pas de le remercier en lui tapotant l'épaule.

- Vous... Vous êtes sûr que c'est une bonne idée Lieutenant?...
- Qu'importe Sergent, ma fierté en va de soit!


Les deux hommes finirent par se poster devant un mobile suit d'une fabrication inconnue, le lieutenant était pratiquement sûr que c'était ce qu'il recherchait.

- Voici donc le Gallahad... Ah ah ah, qu'a-t-il d'exceptionnel?! Je suis sûr que mon Fürhung pourrait l'écraser sans exception!
- Mesurez vos paroles Lieutenant, on pourrait vous entendre...
- Toi, là-bas!
S'écria le lieutenant en pointant du doigt un mécano. Où est le pilote?!
- Pas là. Répliqua-t-il d'un air snobe.

Le lieutenant apprécia peu cette attitude et n'hésita pas une seconde à se présenter à lui et lui coller une droite dans le visage. Le pauvre soldat valsa quelques mètres plus loin, emportant par l’apesanteur.

- Ca va pas la tête?! Vous cherchez quoi sale con!
- Vous recommencez?!
Le lieutenant lui assigna un coup de pied. A l'avenir j'vous prierais de vous comporter plus respectueusement envers votre supérieur petite merde... Vous savez pas à qui vous avez affaire!

Il le ramassa à bout de bras, le mécanicien lui cracha au visage auquel cas le lieutenant riposta d'un coup de boule explosant le nez de son vis-à-vis. Il finit par le relâcher par terre. Une petite foule de soldats travaillant à proximité venait de s'amasser autour d'eux. Il leur lança un regard défiant:

- Je suis le Lieutenant De La Muraille, leader de l'escadrille 09 chargé de la protection de Matsudaï!

Ce nom n'était pas inconnu, ce lieutenant issue d'une noblesse française ancienne était réputé pour son caractère particulièrement implacable mais aussi pour son talent exceptionnel.

- J'ai entendu dire qu'il existait ici-même une machine d'exception piloté par un soldat d'exception!
- Vous parlez du Lieutenant Lockdyte?
Osa l'un d'eux.
- Exactement! Lockdyte, montres-toi si t'es un homme, je te défie dans un duel de Mobile Suit!! Allez, montres-toi!

Le sergent du lieutenant De La Muraille se prit la tête à deux mains, il connaissait bien son supérieur et avait redouté ce moment. Ce dernier était si attaché à sa réputation qu'il avait pris pour manie de venir ridiculiser tout ceux qui pourrait lui faire de l'ombre au sein même de l'armé; le pire était que les supérieurs ne semblaient guère se soucier du remue-ménage qu'il causait à chacune de ses sorties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold R. Lockdyte

Léopold R. Lockdyte

Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 24
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t228-leopold-raphael-lockdyte
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f4-dossiers-militaires

MessageSujet: Re: [RP Solo] Une nouvelle arme   Mer 19 Sep 2012 - 8:26

Un bruit sec et répétitif retentit dans la cabine du Lieutenant Léopold Raphaël Milo Lockdyte. C’était vraiment désagréable, comme son. Bah ! S’il l’ignorait, ça s’arrêterait. Mais ce son recommençait. Encore, et encore, et encore. Léo ne savait pas qui voulait le contacter, mais cette personne n’était que bien trop persistante. Le jeune homme se redressa et répondit à l’appel, les cheveux en bataille.

« -Lieutenant Lockdyte.
-Léo, le Lieutenant De la Muraille te demande dans le hangar. Et il a l’air décidé. »

Génial. L’emmerdeur le plus connu de toute la flotte, rien que ça. Qu’est-ce qu’il lui voulait, cet hurluberlu ? Le blondinet voulait juste être tranquille dans son coin, et voilà que Monsieur j’aiungroskikietjveuxlemontrer venait lui pourrir la vie. Pfff… Actuellement, le jeune homme n’avait pas la force de mettre une fessée à De la Muraille, et de toute façon, même s’il le battait, ce mec trouverait sûrement le moyen d’essayer de faire un coup d’éclat au moment critique. Hum. Autant entretenir une rivalité sous tension, un affrontement pourrait rendre les choses difficiles en combat réel.

« Mon cul, ouais. J’ai juste peur de me servir de ce truc encore une fois. »

Argh ! Léo ne pouvait vraiment pas se faire à l’idée qu’il adorait le fait de se battre. Pourquoi on était jamais en zéro gravité, sur ce truc ! Il pourrait flotter dans les airs dans sa cabine en se cachant le visage avec l’avant-bras, ce serait hyper classe et ça donnerait un effet de personnage de shounen trop torturé, et tout ! Hmpf. L’héritier Lockdyte sourit à cette idée. Il trouvait le moyen de faire des blagues, même quand il déprimait. Une façon bien ridicule d’intérioriser. Un jour, il se trouvera un(e) confident(e). Un jour. Enfin bref ! Il était temps d’aller papoter avec l’autre con. Ouais, vulgaire, le mec.
Une fois arrivé au hangar, Léo arbora un léger sourire arrogant. Autant jeter de l’huile sur le feu. C’est pas quelques gouttes de combustibles qui vont intensifier les flammes des enfers.

« Alors, monsieur me demande ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: [RP Solo] Une nouvelle arme   Mer 19 Sep 2012 - 20:01

Enfin, enfin il le voyait ! Le lieutenant De La Muraille aimait cet air prétentieux qu'il prenait, c'était signe que lui aussi recherchait le défi ! Il allait se délecter de lui transmettre la terreur qu'il inspirait à tout ceux qui l'affrontait et effacer définitivement son regard prétentieux !

- Ah, ah ah ah ! Te voila enfin, Lockdyte... Que dirais-tu d'un combat contre moi, le Lieutenant De La Muraille, l'un des plus grand pilote que Matsudaï puisse contenir, mais bientôt LE plus grand lorsque je t'aurais écrasé !

Il pointa du doigt son adversaire, la foule se resserra autour d'eux fasciné par ce spectacle qui promettait des émotions riches. Certains commençaient même à constituer des paris.

- Bien entendu, je ne te laisse pas le choix. Toi, moi, dans notre mobile suit respectif, pour un combat en condition réelle aux abords de la station ! Ne t'inquiète pas, je serais gentil, j'épargnerais ta vie lorsque tu éprouveras le besoin de me supplier... Muhahahaha !

Son rire aux éclats étaient insupportable mais celui-ci avait le don de galvaniser les spectateurs qui commençaient à l'encourager ou bien à soutenir Lockdyte pour ceux qui ne pouvaient vraiment pas le saquer.

- Sauf si bien sûr tu en as dans le pantalon et que tu acceptes un combat.... A MORT !

Les soldats s'écrièrent alors des "A mort" pour le soutenir, il se tourna sur lui-même les bras ouverts pour les remercier. La méritocratie avait ce don de passionner toute personne pour les affrontements d'individus prêts à démontrer qu'ils sont les meilleurs, au delà de toute prétention salariale ou sociale.

- Alors ?! Hurla sèchement De La Muraille en fronçant les sourcils sans quitter son sourire arrogant. Relèves-tu mon défi, Lockdyte ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold R. Lockdyte

Léopold R. Lockdyte

Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 24
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t228-leopold-raphael-lockdyte
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f4-dossiers-militaires

MessageSujet: Re: [RP Solo] Une nouvelle arme   Mer 26 Sep 2012 - 7:01

Un combat à mort? Beh dis-donc, il savait ce mec idiot, mais là, c'était du délire... Quel officier digne de ce nom lancerait un combat à mort? Sérieusement, pourquoi vouloir réduire les rangs de sa propre armée?! En même temps, l'idée de découper lentement l'orgueil de cet espèce d'hurluberlu ferait un bien fou au blondinet. Décidément, la simple vue du lieutenant De La Muraille mettait l'héritier Lockdyte d'humeur massacrante. En fait, non. Tous les cons avaient pour dont de mettre Léopold d'humeur massacrante. Le jeune homme soupira, puis afficha un grand sourire satisfait.

«Intéressant, très intéressant! Un combat à mort...»

D'un geste vif, calme, et étrangement flippant, le blondinet sortit son arme de poing qu'il pointa sans la moindre hésitation sur le visage de son interlocuteur. Le regard du lieutenant de vaisseau était sérieux, irrité, presque enragé. Non, il ne comptait pas accepter le défi de De La Muraille. Déjà parce que si ce dernier veut tyranniser le staff de Matsudai, qu'il se fasse, il se prendra juste une droite à chaque fois qu'il emmerdera l'un des hommes sous les ordres de Léopold.

«Ecoute, Gertrude. Avec le peu de respect que tu mérites, saches que si tu comptes vraiment lancer des combats à mort avec quelqu'un de la même armée que toi juste parce que ta fierté n'admet pas que quelqu'un puisse être aussi important que toi, c'est ton choix. Mais si tu dois entraver le travail de mes hommes, voire même me chercher des noises, autant que j'te mette une balle entre les deux yeux dès maintenant.»

Il ne comptait pas le tuer, juste lui faire peur. De toute façons, s'il insistait, il lui remodèlera le visage à mains nues. Pas besoin de gâcher du carburant et des munitions juste pour ça. Léo se dérobait? Sûrement. Dans l'absolu, il s'en foutait. Le blondinet n'avait pas envie de se taper la cour martiale juste parce qu'un rigolo faisait un complexe d'infériorité un peu trop fort pour le garder au fond de lui. Pendant ce temps, il ne bougeait pas son pistolet d'un iota.

«Alors?!», lança Léo avec une voix idiote et énervante, parodiant volontairement le timbre énervant de l'autre guignol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Entité Omnisciente
Entité Omnisciente
PNJ

Messages : 67
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: [RP Solo] Une nouvelle arme   Mer 26 Sep 2012 - 8:48

Interrompant le bras de fer psychologique juste à temps pour éviter à l’expression du lieutenant De La Muraille de trahir une panique grandissante face à cette tournure inattendue des évènements, un avertissement résonna dans les haut-parleurs du hangar.

- "Le Lieutenant De La Muraille est demandé aux quartiers de l’Amirauté; je répète, le lieutenant De La Muraille est demandé aux quartiers de l’Amirauté."

Saisissant au vol sa fortuite porte de sortie, le lieutenant n’hésita pas une seconde à laisser tomber duel qui tournait au vinaigre. Cependant, il ne put s’empêcher d’avoir le dernier mot et jeta une réplique sur un ton narquois et suffisant dont seuls les emmerdeurs invétérés détiennent l’immonde secret.

- "Tu as de la chance que l’amirauté veuille me voir - c’est probablement pour une nouvelle médaille d’ailleurs. Tu n’aurais pas eu les boules de tirer de toute façons, ce n’est que partie remise." Dit-il avant de détaler comme un cerf.
*
* *

Vu la distance à parcourir, De La Muraille eu le temps de se remettre de sa perturbante surprise au hangar lorsqu’il rejoint les quartiers de l’amirauté, on lui indiqua la porte menant au bureau du Grand Amiral Von Silias. Une fois le seuil franchis, deux gardes armés se révélèrent sur les flancs de la porte coulissante. Au fond de la salle, Von Silias se tenait debout devant une large baie vitrée renforcée dont la vue donnait sur Mars dans la distance, elle était dos à la porte.

-"Approchez." Ordonna-t-elle d’un ton neutre sans se retourner, le regard fixé sur le vide sidéral et les mains croisées dans le dos.

Le lieutenant s’exécuta sans trop savoir à quoi s’attendre et vint se poster à la gauche de l’Amiral, trop imbu de sa personne pour laisser la "distance de confort" minimale d’un ou deux mètres généralement placée entre un subordonné et son supérieur.


-"Certaines de vos prouesses sont parvenues jusqu’à mes oreilles." Amorça l’Amiral sur le même ton calme et serein, portant le lieutenant à se détendre. "Je dois avouer avoir rarement eue affaire à de telles performances…" un large sourire commença à se dessiner sur son visage. "Surtout dans le domaine du… déshonneur"

[ BGM ]

Spoiler:
 

De la muraille eut à peine le temps de déchanter, son sourire s’évaporant instantanément, avant que l’amiral ne se retourne au quart de tour et n’envoie sa main gauche avec une rapidité et une force inattendue sur la trachée de l’officier. Celui-ci fut instantanément plaqué contre la paroi de la superstructure avec un bruit mat résonnant. Ses yeux s’écarquillèrent de surprise et de suffocation lorsque l’Amiral resserra violemment sa prise sur sa trachée. Celui-ci tenta de se débattre mais le gout froid et ferreux de l’arme de service qui vint s’insérer dans sa bouche calma net toute ardeur tandis que les yeux rouges de l’Amiral ne se tenaient qu’à quelques centimètres des siens. Ceux-ci étaient maintenant illuminés d’un petit quelque chose de dangereux, de sérieux, instillant la sensation que ceci n’était pas un magistral coup de bluff.

-"Voies de faits et harcèlement répétés sur des subalternes et mécaniciens, harcèlement sexuels, combats non-autorisés… et maintenant monsieur se croit pouvoir lancer… des combats à mort…" cracha-t-elle au visage de De La Muraille, d’abord rapidement, puis avec une lenteur mesurée tandis que sa main ne bougeait pas et que l’air se faisait rare. "Je devrais vous faire exécuter."

L’arme se retira et Amélia projeta l’homme au sol avec la même violence que son mouvement initial. Elle le toisait avec mépris.

-"Vous n’avez visiblement ni les talents pour mener, ni la maturité pour piloter un Mobile Suit. Votre arme de service vous sera confisquée et vous devrez reprendre vos évaluations psychologiques après un petit tour en classe. C’est bien compris -Élève-officier De La Muraille? Oh et je vous conseille de ne pas demander d’aide aux officiers qui ont fermés les yeux sur vos précédents rapports. Leurs propres dégradation d’un rang ne doit pas les rendre très amical à votre égard."
*
* *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP Solo] Une nouvelle arme   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Solo] Une nouvelle arme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle arme
» [Quête] Quand un Fight Club permet d'avoir une nouvelle arme et d'évoluer [feat PNJ]
» Petite nouvelle du Renard
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Crimson Dawn :: Archives :: 1er Calendrier :: RP du 1er Calendrier :: Orbite Terrienne :: Lune artificielle-
Sauter vers: