Gundam Crimson Dawn
Bienvenue sur Gundam Crimson Dawn!

Si c'est votre première visite, nous vous invitons à consulter notre guide en cliquant ici.

Nous vous souhaitons une agréable visite. Smile

_________________
Pour ne plus afficher ce message lors de vos visites, cocher la connexion automatique.


Prenez part à la 1ère Guerre Solaire ~ Forum Roleplay (RP) dans l'esprit de la Saga Gundam
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronologie

Aller en bas 
AuteurMessage
Senhime Zeji
¤ Evil Angel Senhime ¤
¤ Evil Angel Senhime ¤
Senhime Zeji

Féminin Messages : 334
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f1-dossiers-personnels
Dossier Militaire (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/f4-dossiers-militaires

MessageSujet: Chronologie   Dim 9 Jan 2011 - 7:30

Préface



Gundam Crimson Dawn est doté d'une histoire propre, riche et cohérente et n'est pas affiliée aux factions ou ères des séries et/ou jeux Gundam existants ; il s'agit d'un univers original sans "Jésus" Yamato ou tout autre héros prédéfinis. Parallèlement, les Super-machines et Super-armes d'autres séries n'ont pas leurs place. Il reviendra aux personnages de développer leurs plans et, si vous voulez devenir des "Héros", il vous faudra vous tailler une place dans les Chroniques de Gundam Crimson Dawn.



Voici un glossaire de quelques termes qui pourraient poser difficulté :

ACS : Après Colonisation Spatiale, il s'agit du nouveau moyen de répertorier les années.
AvCS : Avant Colonisation Spatial, il s'agit de la dénotation pour les périodes antérieures à la colonisation. Plus le chiffre est élevé, plus la date est loin dans le passé.
UE : Union Européenne
CSM : Conseil de Stabilité Mondiale
AAP : Alliance Asie-Pacifique
Néo-Asia : Ancien nom des colonies, donné par l'AAP
UA : Union Américaine
GRS : Grande République Stellaire
ES : Emperium Sanctis, du latin Empire Sacré ou Saint-Empire
CL : Coalition de Luna
CRA :Confédération des Républiques d'Asie
UT : Union Terrienne



------]===[Calendrier Spatiale]===[------

  • 51 AvCS : Les menaces nucléaires du passé sont définitivement éradiquées.
    Le monde est dans une période relativement calme. Les États-Unis déclinent en temps que Super-puissance mondiale telle la Russie après l'effondrement de l'URSS et de nouveaux pays se lèvent pour devenir de grands joueurs sur le monde économique comme la Chine, l'Inde, le Brésil, le Japon, l'UE, l'Australie ou encore l'Argentine. Quelques conflits militaires éclatent au Moyen Orient et en Corée mais la désastre nucléaire est échappé de justesse grâce au CSM, successeur des Nations Unies, qui devant la menace d'utilisation des armes nucléaires prend finalement une décision musclée et ordonne des frappes préventives de la part des pays alliés afin de faire chuter les dictateurs par la force avant de les laisser déclencher le pire. Cette puissante décision sauve le monde pour l'instant.

  • 50 AvCS : Naissance de l'AAP.
    Afin de porter le coup final à l'économie des États-Unis et changer encore plus la face du monde, l'AAP est fondée. Au départ, ses membres principaux ne sont que l'Inde, la Chine et l'Australie. Elle remporte rapidement le soutien de pays proches et mineurs qui ont eux aussi toujours été mécontents des États-Unis. Avant que l'on ait pu s'en rendre compte, cette alliance acquiert un territoire et une puissance économique et commerciale hors paire bien au-delà des États-Unis. Toutefois, l'Alliance ne parvient pas à s'étendre dans toute l'Asie, barrée à l'Ouest et au Nord par l'Iran, la Mongolie, et les ex-États d'URSS qui se soudent dans des pactes économiques, et à l'Est par le Japon.

  • 44 AvCS : L'AAP domine complètement l'économie mondiale.
    Après six ans, l'AAP domine complètement l'économie mondiale et draine les richesses du globe vers ses pays fondateurs. La Chine qui était par le passé assez pauvre devient le pays le plus fortuné du monde où même sa population la moins aisée peut jouir de conditions de vies corrects tandis que les élites se noient dans la luxure et le plaisir. les autres pays de l'AAP ressentent des effets similaires tandis que le monde s'appauvrit à cause d'un monopole complet sur quasi tout les domaines économiques :
    - Les pays d'Asie non-affiliés comme nulle part ailleurs subissent une invasion économique et commerciale si forte que les gouvernements locaux n'obtiennent presque plus aucune influence à tout échelle, seuls la Russie et le Japon parviennent à contenir plus ou moins la vague.
    - L'Union Européenne se fragilise à tout les niveaux avec des querelles entre membres menaçant sa stabilité.
    - Les États-Unis ne parviennent plus à maintenir le marché américain sous contrôle malgré un renforcement de ses liens avec les autres pays du continent.
    - Enfin, l'Afrique, qui avait pratiquement rattrapé son retard économique et social sur le reste de la planète depuis quelques décennies, plonge à nouveau dans une pauvreté effarante via une grave récession.

  • 41 AvCS : Début du siècle de crises socio-économiques.
    Le monde sombre dans une crise socio-économique à cause de la domination de l'AAP, en réponse le CSM déclare de très lourdes sanctions sur l'Alliance incluant des boycotts, de sévères taxes, des blocus commerciaux ainsi que de nombreux programmes visant à promouvoir les échanges commerciaux entre les pays non-AAP. Cependant, la puissance commerciale de l'AAP est telle que toutes ces méthodes échouent.

  • 32 AvCS : Démarrage du projet de colonisation spatiale.
    L'AAP, plus riche que jamais, entreprend un projet énormément couteux mais également ambitieux et rentable. Il s'agit-là d'un vieux rêve de l'Humanité : la colonisation spatiale. Pendant les prochaines trente-deux années, les ressources du monde entier sont principalement dérivées à la construction du plus grand et du plus beau projet de l'Histoire ; la réalisation du souhait que l'Homme c'était fait il y a des millénaires lorsqu'il posa pour la première fois les yeux vers le ciel : "Un jour je serais là-bas".

  • 0 AvCS/ACS : Achèvement de Néo-Asia.
    Juste à temps pour le cinquantième anniversaire de l'AAP, les Colonies Stellaires sont achevées et baptisées Néo-Asia. Orbitant autour d'une colonie non habitée dit Pilier Gravitationnel, quatre colonies habitées ont été construites, assurant chacune une tâche bien particulière : Sirius, Ceti, Centauri et Arietis. Grâce à ce pilier expérimental, Néo-Asia a une gravité normale ainsi que son propre orbite en ellipse autour du Soleil, un peu plus grande que celle de Mars et avec une vitesse réglée pour que Néo-Asia reste parallèle à la Terre dans sa révolution pour garder le contact avec la planète-mère.

    Néo-Asia est devenue le symbole de la domination de l'AAP ; après une première vague d'immigrants de l'Alliance, des citoyens de par le monde sont invités à peupler les colonies afin de montrer "la grandeur" de l'Alliance. Par conséquent, des gens modestes, de toutes origines qui recherchent des conditions meilleures ou simplement séduits par le rêve de vivre dans l'Espace, se rassemblent à travers les colonies stellaires. Au départ, ce mélange crée de nombreux conflits...

  • 28 ACS : De premiers mouvements de révoltes ont lieu à Néo-Asia.
    Près de 30 ans après l'inauguration de Néo-Asia, les colons sont désenchantés. Leur existence même est censée être le symbole de la suprématie de l'Alliance mais leurs conditions de vie sont déplorables, en dessous du seuil de pauvreté. Ils sont dénigrés diplomatiquement par les terriens auprès de qui ils n'ont aucune ambassade, en effet L'AAP considère Néo-Asia comme une colonie dépendante dont elle a la tutelle et se charge de toutes les relations extérieures, ainsi que de la gestion des colonies stellaires depuis la Terre. La construction d'une nouvelle colonie jumelle de Ceti, Cephei, a terriblement dégradé la situation sur place, au point que régulièrement des mouvements de foules éclatent mais sont réprimés dans le sang.

    En effet face à cette oppression, les communautés, qui se sont rassemblées peu à peu et poussées par des jeunes nés sur les colonies qui veulent croire que les barrières culturelles terriennes puissent tombent dans l'Espace au profit d'un nouveau mouvement d'union contre l'oppression, tentent de se révolter. Cependant la répression est violente et des traitres n'hésitent pas à dénoncer tout rebelles contre une amélioration de leurs conditions de vie personnelles. Même si finalement la rébellion est un échec, leur message est entendu par quelques élites choquées et qui n'avaient pour ainsi dire pas conscience de la réalité du quotidien des travailleurs jusqu'à présent.

  • 34 ACS : Éclatement de nombreuses révoltes sur Terre.
    Les crises sociaux-économiques en boucle se transforment de part le monde en colère face à une misère toujours plus grande, des révoltes ouvertes et de grandes rébellions secouent le monde. D'effroyables massacres s'ensuivent et de grands esprits se rencontrent pour renverser la vapeur.

  • 38 ACS : Naissance de l'UA.
    Les pays américains s'unissent tous sous la bannière d'une UA gigantesque se levant tranquillement, propulsée non pas seulement par leur devoir mais aussi par la grande rivalité entre les peuples de l'Amérique du Nord et les peuples de l'Amérique du Sud. Laquelle des deux Amériques sera celle qui contribuera le plus à renverser l'AAP ?

  • 53 ACS : Reprise de la croissance économique mondiale.
    L'UA se dessine comme étant un redoutable rival économique contre l'imposante AAP. Les rébellions se calment un peu dans la confusion et la main-mise de l'AAP sur Néo-Asia faiblit. Les deux Super-puissances se fixent froidement pendant plusieurs années, entrant en compétition à la fois commerciale et militaire, cherchant à faire peur à l'autre. La soudaine apparition d'une concurrence efficace fait s'écraser les prix rapidement, les entreprises de chacune devant offrir un prix compétitif pour empocher les contrats avec les pays tiers. L'inflation qui ravageaient le monde se calme et le coût de la vie recommence à avoir du bon sens alors que le monopole de l'AAP s'efface de l'actualité, bien que restant gravé pour toujours dans les mémoires.

  • 54 ACS : Des plans d'aides et de redressement du CSM sont lancés.
    La chute du monopole de l'AAP devenue une réalité, le CSM lance des plans d'aides et de redressement avec le soutien de l'UA pour les pays ayant été sévèrement touché par la domination de la super puissance d'Asie, tandis que les pays ayant su tenir jusque là se redressent d'eux-même petit à petit.

  • 59 ACS : Révolution à Néo-Asia, proclamation de la GRS.
    Néo-Asia renverse le gouverneur et ses collaborateurs à Arietis et déclare son indépendance de l'AAP et de la Terre entière. Le régime colonial est remplacé par une République qui rebaptise les colonies stellaires sous le nom de "Grande République Stellaire".
    Elle se fait connaitre comme une nouvelle puissance de par ses compétences privilégiées et communique sa lutte depuis quelques décennies pour échapper à l'emprise de l'Alliance, ce qui a pour effet d'indigner le monde et surtout l'UA, obligeant l'AAP à faire profil bas sans pour autant subir de sentence de la part du CSM.

  • 66 ACS : Naissance de l'ES.
    Alors qu'on pensait l'Union Européenne renaître, la France et l'Allemagne, États-fondateur et piliers de l'UE, décident momentanément après une révolution silencieuse de se retirer pour fonder l'ES, ils sont rejoints quelques mois plus tard par le Japon. Malgré la distance, ces pays font preuve de compétences et de puissances qu'on ne leur connaissait pas, fort notamment d'un savoir-faire unique et d'une économie épargnée plus ou moins par les crises des dernières décennies.

  • 69 ACS : La GRS s'affirme comme une super-puissance.
    Avec la construction d'Orion, de Pégasi puis d'Hélios, les colonies stellaires obtiennent leur nombre maximal et surtout, élève la GRS au rang de superpuissance. À cette époque un calme précaire s'installe dès lors sur l'humanité, la compétition entre les trois surpuissances fracasse ce qui reste d'inflation et les derniers monopoles s'évanouissent dans le néant. C'est le début d'une période de prospérité généralisée où le CSM favorise les relations avec la GRS en bénéficiant du recul de l'AAP sur le sujet. Après un peu plus d'un siècle de misère et de pauvreté les gens peuvent à nouveau goûter à la joie de vivre, et la luxure qui caractérisait l'AAP commence à fondre un peu partout, les asiatiques doivent recommencer à être productif et ouvrent les yeux sur leurs méfaits.

  • 80 ACS : Le premier Mobile Suit, le Gundam, est présenté officiellement au Japon.
    La prospérité continue de planer sur le monde, un bond de géant se fait dans le domaine de la technologie, motivé par la nécessité d'être de plus en plus "spatial", spécialement pour tous ceux qui désirent être partenaire économique avec le GRS, notamment l'UA qui profite alors d'une ascension allant jusqu'à mettre en péril l'AAP. Cette dernière se montre de plus en plus agressive envers les américains pour se maintenir, et ceux-ci en font autant. Au milieu, les pays tiers se partagent des accords avec les deux superpuissances, tandis que l'ES livre une terrible concurrence à une UE meurtrie, et la dépasse définitivement lorsque le premier modèle de MS, le Gundam, est présenté au Japon. Rapidement des productions de séries sont prévues et l'ES, en temps que premier concepteur du genre, prend dès lors une avance que jamais ses concurrents ne parviendront à rattraper.

  • 81 ACS : Fondation de Pulsar sur Mars.
    Timidement, la GRS se lance dans la fondation d'une colonie sur Mars, dans une zone qu'elle juge particulièrement riche en minerais. Cela permet à ses entreprises minières de s'établir durablement sur place au lieu de constamment envoyer des missionnaires.

  • 85 ACS : Éclatement d'une guerre froide entre l'AAP et l'UA, disparition de l'UE et affirmation de l'ES comme super-puissance.
    L'AAP et l'UA entre dans une véritable guerre silencieuse et sale, se battant à travers leurs pays tiers et alliés, soutenant la piraterie chez leur rival et organisant des vols et des sabotages. Être un simple travailleur devient dangereux et c'est une période fort enrichissante pour les militaires et les mercenaires qui escortent les convois. La GRS regarde tout ceci d'un mauvais œil et coupe ses échanges avec avec le géant américain, mettant les deux super-puissances sur un pied d'égalité. Entre-temps, l'ES provoque l’effondrement de l'UE, poussant les îles britanniques à l'indépendance et absorbant tous les pays à racine germanique ou française avec ceux de l'ancien territoire austro-hongrois. La rumeur court que des moyens de pressions louches et militaires aient été utilisés et que des agents japonais aient infiltrée tout la côte asiatique. Plus que jamais auparavant, l'ES s'impose cette année-là comme une "quatrième superpuissance mondiale".

  • 92 ACS : Lancement d'un programme de colonisation stellaire de Mars.
    Consciente du potentiel minier de la planète rouge et insatisfaite de la seule productivité de Pulsar, la GRS décide d'expédier des habitants volontaires, souvent de couches modestes, vers Mars afin d'y établir des colonies. Six sites sont établis et se développeront par la suite pour former de véritables régions minières. Éloignée de la métropole, ces colonies martiennes se permettent quelques libertés quant à leurs organisations politique et économique.

  • 98 ACS : Fin des relations diplomatiques entre la GRS et la Terre.
    La GRS, qui continuait d'entretenir des relations avec des pays de la Terre indépendamment de la logique des superpuissances, se lasse de plus en plus du comportement des terriens et prend la décision définitive de rompre ses relations avec eux après un bilan du gouvernement faisant état d'un manque à gagner pour la GRS si ces relations étaient maintenues.

    Mal perçu par la Terre, cette position engendre une course à l'armement que le CSM ne parvient pas à contenir, déjà initié par les tensions toujours plus forte entre américains et asiatiques en vue d'un éventuel conflit spatial. De même sur Mars, certaines colonies acceptent mal l'embargo commercial et manifestent leur mécontentement, ce qui a pour suite une répression armée de la Métropole.

  • 100 ACS : Lancement du projet "Bouclier de l'âme".
    La nouvelle donne politique incite l'ES à se préparer au combat. Partant de la logique qu'une guerre se gagne en capturant la capitale ennemie, le projet "Bouclier de l'âme" est officiellement lancé. Celui-ci consiste à monter un système de défense extrêmement étroit autour de tout les symboles et toutes choses de grandes valeurs pour les nations de l'Empire. Cela se traduit notamment par un profond remodelage du paysage urbain de Berlin et de Tokyo, respectivement capitale européenne et asiatique de l'Empire, afin d'en faire de véritables forteresses urbaines imprenables.

  • 108 ACS : Début du projet d'Initiative de Défense Globale.
    L'AAP et l'UA commencent la construction chacune de massive forteresses orbitales autour de la terre, les stations Alpha et Delta. De son côté, la GRS renforce sa base spatiale Hélios pour en faire une forteresse, ainsi que Pulsar à la surface de Mars. L'ES se joint au projet de l'Initiative de Défense Globale et ordonne la construction de la Station Oméga. Les trois stations sont conçues pour orbiter à équidistance les unes des autres autour de la terre.

  • 115 ACS : La Lune implose.
    7 Janvier 115 ACS, alors que la Lune passait au dessus du Pacifique, un évènement sans précédent frappe avec stupeur l'humanité : en effet, en quelques minutes, l'astre orbitant autour de la Terre est détruit dans une immense explosion de lumière et de débris. Aussitôt alertées, les flotte orbitales de l'AAP, de l'UA et de l'ES sont déployés afin de contenir la pluie de débris qui se prépare sur Terre. Heureusement, la majorité des gros morceaux sont détruits avant de rentrer dans l'atmosphère, tandis que la plus mémorable pluie de météorite s'abat sur Terre et fait de sérieux dégâts dans quelques archipels du Pacifique Sud sans vraiment faire de victime. Le monde sous le choc a décrété cette année comme "année de deuil mondial", stoppant ainsi toute agression entre les différentes factions.

    Sur Terre, la peur que la majorité des morceaux lunaires, restés en orbite autour de la Terre pour peu à peu former un anneau naturel de débris, tombent du jour au lendemain, alimente une psychose provoquant une indignation populaire et la réclamation d'explication auprès de leur gouvernement et notamment celui de l'AAP, possesseur de la plus importante citée lunaire. Pour calmer la contestation populaire, c'est lors d'une réunion au CSM qu'est dévoilé les détails de cette catastrophe, après six mois d'enquête : il est conclu que la cité-colonie de l'AAP, placée au cœur-même de la Lune, a été victime d'une attaque terroriste nucléaire sans précédent, probablement sur ces centrales à fusion froide, amenant au résultat que tout le monde connait. Face à cela, et face à un manque d'informations claires, l'ennemi tout désigné est la GRS, étendant la haine principalement asiatique des colons spatiaux à l'ensemble des populations terriennes. Au sein de la République Stellaire, le gouvernement refuse tout implication dans cette attaque avec le soutien de son peuple et accuse les terriens de "folie pure", n'arrangeant en rien les relations avec la Terre.

  • 116 ACS : Début du projet de Lune Artificielle.
    L'ES démarre un projet de Lune Artificielle pour résoudre les problèmes causés par l'absence de la Lune, soit la fin des marées qui redessinent les cartes côtières et de certains courants maritimes qui font migrer d'incalculables espèces animales. Les populations de Corail et autres variétés maritimes exotiques sont pratiquement exterminées. L'on traite l'ES d'illuminé pour avoir déclaré un projet aussi fou, bien que noble.

  • 119 ACS : Début de la construction de Solaris.
    La GRS se lance dans un projet de station spatiale intermédiaire entre la Terre et Mars nommé "Solaris". De portée militaire, la discrétion est de mise et chaque composant fest construit sur Mars ou dans le complexe colonial même. Cependant, le projet prenant du retard, Solaris n'a pu être montée entièrement qu'au début de l'année 127 ACS directement sur la position spatiale qu'elle occupe actuellement.

  • 120 ACS : Construction de Der Engel.
    L'ES manque de ressources pour la Lune Artificielle, elle a aussi conscience que la GRS prépare quelque chose. D'une pierre deux coups, elle parvient à fonder une base secrète sur le site d'Elysium, Der Engel, à la fois pour récupérer des ressources mais aussi pour surveiller les stellaires.

  • 121 ACS : Construction de Vulcain.
    Des informations européennes quant à une menace potentielle de la GRS venant de Mars ont fui à l'UA. Les américains parviennent à infiltrer la planète rouge et à établir Vulcain, d'abord une petite installation qui n'aura de cesse de s'agrandir. Détournant les moyens des stellaires en jouant sur les conflits locaux, ils retardent les projets de la GRS, notamment celui de Solaris.

  • 127 ACS : Éclatement de la 1ère Guerre Solaire.
    La GRS décide que les peuples terriens sont trop barbares et sauvages pour être laissé à eux-même et provoqueront l'anéantissement de l'humanité. Les images de la destruction de la Lune sont utilisées comme propagande et l'on déclare que c'est une fois de plus la main des terriens qui a ravagé son propre satellite. Vers la fin de l'année, avant que les agents terriens infiltrés de Der Engel ou Vulcain ne puissent prévenir leur QG respectif, une grande flotte outre-passe la Station Delta de l'UA et descend en orbite. Sans aucune déclaration de guerre, les forces de la GRS envahissent une partie du Brésil et de l'Afrique de l'Ouest, convaincues que seule la guidance des Hommes des Étoiles, les Stellaires, peuvent sauver les humains d'eux-mêmes.

    Dans ce que l'on peut appeler la Première Guerre Solaire, les terriens mettent instantanément leurs différents de côté pour contrer l'envahisseur, du moins en publique. Derrière la scène l'UA et l'AAP sont bien content de voir l'autre se manger des coups et l'entraide se limite au minimum, bien que les deux superpuissances engagent la GRS sur des fronts différents.

    Sur Mars, la contestation n'a eu de cesse de gronder depuis trente ans, et profitant d'un départ massif de troupes stellaires pour la Terre, une colonie du nom de Luna déclare son indépendance et est vite rejointe par d'autres pour former la Coalition de Luna. Cela est très fâcheux pour la Métropole qui comptait beaucoup sur celles-ci pour participer à l'effort de guerre, elle se retrouve incapable de les reprendre avec ses forces restantes.

  • 128 ACS: Naissance de l'Amérique et de l'Afrique Stellaire.
    L'attaque surprise a permis à la GRS de prendre beaucoup de terrain en seulement trois mois et de se fortifier lourdement sur ses têtes de ponts. Ainsi, pour consolider ses nouvelles possessions, rapidement un gouvernement colonial est instauré sur les deux rives de l'Atlantique par la GRS avec la création de l'Amérique Stellaire et de l'Afrique Stellaire. De puissantes forteresses tiennent l'Afrique du Nord et l'Est Brésilien en respect et des escarmouches ont lieu un peu partout alors que le Sud-Atlantique est contrôlé par les navires de la GRS. Les batailles sont féroces en orbite et le transport de nouvelles troupes est ardu, surtout le déplacement des lourds MS.

  • 07 Janvier 129 ACS: Proclamation de la coalition américano-asiatique.
    Contre toute attente, alors que le CSM a disparu de lui-même à l'éclatement du conflit, au quatorzième anniversaire de la catastrophe lunaire, des représentants de l'UA et de l'AAP se sont réunis à Moscou pour officialiser un accord de coalition pour une lutte commune contre la GRS.

  • 18 Janvier 129 ACS: Fondation de la CRA, la coalition américano-asiatique devient l'Union Terrienne.
    La Russie avec quelques autres nations réunis fonde la CRA, elle adhère dans la foulée à la coalition et suggère une nouvelle organisation qui s'est auto-proclamée "Union Terrienne". Les plus sceptiques prédisent que l'Union finira par éclater rapidement à cause des rivalités fortes entre américains et asiatiques, tandis que les plus optimistes y voient un espoir pour acquérir la victoire contre la GRS.

  • 31 Mars 129 ACS: Formation de la coalition hispano-maghrébine.
    L'Espagne, le Portugal, le Maroc, la Tunisie et l'Algérie s'allient dans une nouvelle coalition et rompent tout contact avec les super-puissances extérieures.

  • 1er Avril 129 ACS: L'Algérie rejoint l'ES et soutient son invasion de la péninsule ibérique et du maghreb.
    Un jour après la formation de la coalition, l'Algérie trahit les siens et rejoint les forces de l'ES qui s'installent automatiquement sur son territoire. Les pays coalisés sont aussitôt envahis et soumis au dictat impérial en l'espace d'une semaine.

  • 07 Mai 129 ACS : Votre histoire commence ici...

***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye
+Joueur Acharné+
+Joueur Acharné+
Fye

Masculin Messages : 1131
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 26
Dossier Personnel (CO) : http://crimsondawn.frbb.net/t303-exemple-c-commandant-fye-fluxius
Dossier Militaire (CO) : Aucun
Dossier (CA) : http://crimsondawn.frbb.net/t380-dossier-de-fye-fluxius

MessageSujet: Re: Chronologie   Mer 22 Mai 2013 - 22:43

Mise à jour de la chronologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chronologie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie
» La chronologie des Pandémies
» La vie n'est pas un long fleuve tranquille | Chronologie de Drago Malefoy
» Chronologie
» • 3 - Chronologie de One Piece Legends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Crimson Dawn :: Accueil :: Le Nexus-
Sauter vers: